lundi 26 septembre 2022

Keigo Higashino - Le Nouveau

Le Nouveau, Keigo Higashino, 2009, 330 pages

Keigo Higashino est un auteur japonais de polars dont j'ai déjà lu un bon et un très bon roman dans son genre de prédilection : Un café maison et La Maison où je suis mort autrefois. Plus récemment, je l'ai retrouvé en SF avec l'excellent Les Miracles du bazar Namiya. Qui m'a motivé à lire Le Nouveau. J'ai bien fait : c'est certainement ma meilleure lecture de l'auteur.

Le pitch du roman est on ne peut plus simple : une femme est retrouvée morte étranglée dans son appartement. La préfecture de police de Tokyo est chargée de l'enquête, aidée par le commissariat de Nihonbashi, petit quartier commerçant où se déroule l'affaire. C'est dans ce commissariat qu'a été récemment muté Kaga Kyōichirō - le nouveau - un enquêteur au sens de l'observation très développé - ce n'est pas aussi flashy qu'un Sherlock Holmes, mais l'esprit est là.

Dit comme ça, Le Nouveau semble être un polar lambda. Mais le ton et la construction du récit font la différence. Chaque courte partie va ainsi se concentrer sur un groupe de personnages, le plus souvent lié à une des boutiques traditionnelles de Nihonbashi, qui a un lien indirect avec l'affaire. Les pérégrinations de Kaga - un personnage très simple, profondément gentil, avec une vraie présence malgré sa discrétion - vont lui faire résoudre des éléments à priori anecdotiques de l'affaire tout en démêlant d'autres petits mystères liés aux personnes rencontrées. Évidemment, ce sont des petits détails qui finiront par faire la différence et tout viendra se combiner admirablement lors du dénouement.

Le Nouveau ne propose pas un casse-tête très ardu qui entraînera une résolution excitante et mindblowing. C'est un puzzle, une combinaison de puzzles même, dont on ressent la douce satisfaction de voir toutes les pièces s'emboiter parfaitement. Une douce satisfaction qui s'étend au-delà du mystère. L'ambiance du quartier, les personnages, le ton : tout est calme, agréable, doux. Et c'est pourtant bien un polar. Un polar cosy d'excellente facture.

Couverture : Yoshito Hasaka / Traduction : Sophie Refle
D'autres avis : Yuyine, ...

16 commentaires:

  1. J’avais oublié cet auteur que je vais lire dès que je peux. Je note Le Nouveau.. nouveau .(?)
    Tu marques 2009. C’est la première date de publication ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen : C'est la date de publication au Japon oui. Et c'est pourtant le dernier de l'auteur arrivé par chez nous, l'ordre de publication en français semble assez aléatoire. ^^

      Supprimer
  2. J'avais bien aimé Le dévouement du suspect X et je voulais lire d'autre romans de l'auteur. Alors pour quoi pas celui-là ?

    RépondreSupprimer
  3. Ok, ajouté sur ma PàL ! Merci ^^.

    RépondreSupprimer
  4. Ca a l'air trop bien, j'adore la couv, je voudrais trop relire cet auteur mais léternel problème du temps......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Je n'ai donc pas été assez convaincant, mince.

      Supprimer
    2. Tout convaincant que tu es, tu n'as malheureusement pas le pouvoir de rallonger les jours 😭

      Supprimer
    3. @Tigger Lilly : J'ai beau chercher, je ne trouve pas la fonction "donner quelques heures à Tigger Lilly". 🙁

      Supprimer
  5. Génial! Tu donnes envie! Il faudrait que je tente cet auteur, vous aviez tous été déjà très convaincants avec le Bazar...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : SF (légère) ou polar, tu peux y aller sans risque selon tes envies, c'est du tout bon. J'espère juste que tu n'attendras pas de pouvoir le lire en VO. 😇

      Supprimer
    2. Tiens, c'est une idée. 🤔
      .
      .
      .
      Nan, j'déconne. Trop compliqué, le japonais. 🤣

      Supprimer
    3. @Alys : Est-ce vraiment plus dur que le russe ?

      Supprimer
    4. J'ai la nette impression que oui 🤪 En russe, il n'y a qu'un seul alphabet, pas trois! Je trouve que ça simplifie déjà la vie 🤣

      Supprimer
    5. @Alys : Ça va, ce n'est pas comme si l'un des trois était quasi-infini. 🙈

      Supprimer