jeudi 8 septembre 2022

Julia Von Lucadou - Sauter des gratte-ciel

Sauter des gratte-ciel, Julia Von Lucadou, 2021, 276 pages

Dans un futur proche toujours plus technologique, des athlètes-artistes sautent du haut des gratte-ciel, virevoltant dans les airs jusqu'à éviter l'impact in extremis grâce à leurs Flysuit™. Suivie par des millions de followers, Riva Karnovsky est la plus célèbre d'entre eux. Jusqu'au jour où elle ne veut plus sauter, sans raison apparente, restant atonique dans son appartement. Engagée par son entraîneur et ses sponsors, Hitomi Yoshida, une jeune psychologue, doit essayer de comprendre et remotiver l'acrobate.
« - Ça ne te rend pas furieuse qu'on ne puisse rien décider par nous-mêmes ? avait-elle dit.
- Ils essaient seulement de révéler notre potentiel et de l'encourager. Tu peux toujours dire non.
- Tu connais quelqu'un qui a dit non ?
- Mais ils ne t'obligent à rien. (...) Ils nous montrent juste la meilleure version possible de nous-mêmes, avais-je dit.
- Tu crois vraiment ?
»
Des vies réglées et poursuivies par la technologie, une société du paraitre, quelques machins™, des anglicismes marketing et managériaux : Sauter des gratte-ciel a des airs de (très) soft Bonheur™. Mais si le cadre et la thématique générale jouent dans des registres qu'on peut éventuellement rapprocher, l'impact à la lecture est lui diamétralement opposé. Là où le livre de Jean Baret est trash et impactant, celui de Julia Von Lucadou est bien plus doux et contemplatif.

Cette relative tranquillité est favorable à une réflexion elle aussi douce sur l'impact des technologies et le contrôle qu'elles apportent, donnant des vies bien cadrées, calculées, froides. À l'image de ces vies, le roman de Julia Von Lucadou est maîtrisé. Peut-être trop. Sauter des gratte-ciel n'est pas un livre d'intrigue mais bien de réflexion. Je ne peux pas dire que j'ai passé un mauvais moment en le lisant, mais je n'en ai pas non plus passé un excellent.. C'est intéressant, à défaut d'être palpitant ou enthousiasmant.

Couverture : © Depositphotos / Traduction : Stéphanie Lux
D'autres avis : Lhisbei, Chut maman lit !, ...

14 commentaires:

  1. Eh bien bizarrement, ou pas, ça me hype pas mal ce que tu dis là ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Ah bah tant mieux. Ma propre hype m'en faisait peut-être attendre un peu plus, j'espère qu'il sera à la hauteur de la tienne si tu le lis. ^^

      Supprimer
  2. Je l'ai noté dans ma wish list, peut être que je franchirai le pas et sauterai sur l'occasion... un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Maki : Mieux vaut sauter sur l'occasion que d'un gratte-ciel !

      Supprimer
  3. Je l'avais vu passer, celui-là, et puis je l'avais oublié.
    Merci de ce rappel stimulant.

    RépondreSupprimer
  4. Intéressant! Pas forcément assez pour que je fasse l'effort de le lire, mais intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : Ça tombe bien, intéressant c'est complètement le mot qui résume ce livre pour moi, et ta réaction est pile dans l'esprit. ^^

      Supprimer
  5. Ca manque un peu d'émotions, donc. Je vais sans doute passer mon tour, en plus j'ai le vertige ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Oui, c'est un peu froid. Et il n'y a pas beaucoup de scènes de saut pour réchauffer ça, malheureusement !

      Supprimer
  6. Intéressant... (sans mauvais jeu de mot XD) Je ne l'avais pas repéré et le côté doux/contemplatif sur ces thématiques me parle bien. Je me le note. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sabine : Si tu le lis, j'espère que tu le trouveras plus qu'intéressant !

      Supprimer
  7. J'avais bien aimé ma lecture surtout l'ambiance. Ça révolutionne pas le genre par contre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne-Laure : C'est justement l'ambiance qui est la chose la moins commune du livre, mais sans être inédite non plus, c'est sûr.

      Supprimer