vendredi 2 septembre 2022

Bulles de feu #43 - Héroïnes

Zoc, Jade Khoo, 2022, 153 planches

Zoc est une jeune adolescente qui peut tirer de l'eau avec ses cheveux. Un don aussi amusant que dérangeant. Un don surtout qu'elle aimerait mettre à profit dans sa vie d'adulte. Une petite annonce va la mettre en relation avec un village inondé. Serait-ce la solution tant attendue ?

Zoc est une BD surprenante sur ses premières pages. D'abord par son dessin au style unique, pas forcément limpide, un peu crénelé, qui donne une impression entre dessin traditionnel et numérique. Puis avec ses très grandes cases, aux douces couleurs changeantes, rappelant la profondeur présente en couverture et dont l'étendue immerge pleinement le lecteur dans la BD. Enfin par ce personnage principal au don hors du commun, pourtant accepté naturellement par tous les autres protagonistes.

La surprise initiale est rapidement remplacée par une autre sensation : le plaisir. Zoc est une BD toute douce qui ne dépareillerait pas avec les films d'animation du Studio Ghibli - ce qui, dans mes doigts, est un grand compliment. Parce que certains plans sont déjà tout à fait cinématographiques. Mais surtout pour son univers où le fantastique fait partie intégrante de la réalité, pour ses personnages hors du commun traités tout à fait normalement et pour son propos sur le fait de trouver sa place. Et pour sa douceur, donc. Une très belle BD.

Quelques planches ici.

Celle qui parle, Alicia Jaraba, 2022, 208 planches

La Malinche est une figure controversée de l'histoire mexicaine. Fille de noble devenue esclave, sa vie bascule quand elle croise la route du conquistador Hernán Cortés et devient son interprète. Car, maîtrisant plusieurs langues autochtones, elle est "celle qui parle" et va grâce à cela aider les Européens à conquérir le Mexique. Devenant ainsi une fondatrice du peuple mexicain autant qu'une traitresse à ce même peuple.
« Sans doute avait-elle une voix mais La Malinche ne nous a jamais raconté son histoire. Celle qui nous est parvenue l'a été à travers les écrits des Espagnols et les images des codex aztèques sur l'histoire de la Conquista. Dans tous les cas, sa voix nous est restée muette. Seuls des hommes, toujours des hommes, nous ont parlé d'elle. Et cela laisse beaucoup de vides dans l'histoire. J'ai voulu remplir ces vides pour construire ma propre Malinche. Elle est jeune, inexpérimentée, souvent dépassée par les évènements. Mais elle est surtout, je l'espère, humaine. »
Ainsi s'exprime l'autrice dans sa postface, et c'est le meilleur résumé possible de ce qu'est Celle qui parle. À partir des quelques grandes lignes connues de l'histoire de La Malinche, Alicia Jaraba imagine les choix d'une jeune femme dans un monde de multiples fois étranger et hostile. Au-delà de l'aspect historique, de l'importance du langage et du traitement des populations (notamment féminines), elle en fait assurément une figure humaine et un beau personnage de fiction. Ça ne mettra pas fin aux controverses, mais ça en fait au moins une bonne BD.

Quelques planches ici.

11 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas. Merci pour la découverte.
    Interprète, c'est un métier à risque et à responsabilité! Tu peux influencer bien des choses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : J'ai pensé à toi avec cette BD, je me suis dit que tu te retrouverais bien dans cette importance des langues et des mots.

      Supprimer
  2. Je crois que tu m'avais déjà parlé du premier (ou alors c'était sur le chan bd du discord je ne sais plus) et de bien sûr j'avais oublié de le mettre dans ma wish, mais là je l'ai ajouté. Le second y est depuis belle lurette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : C'était sur le channel dédié je pense, toi je te réserve juste les historico-féministes pour ne pas te submerger. 😇 Mais c'est top si ça te donne envie !

      Supprimer
  3. Je ne connais pas du tout, merci pour la découverte ! La seconde m'intéresse bien.

    RépondreSupprimer
  4. La première me fait bizn envie !

    RépondreSupprimer
  5. Encore merci pour la découverte de Zoc que j'ai adoré ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sabine : Avec grand plaisir ! C'est presque moi qui doit te remercier, c'est toujours un bonheur de pouvoir partager ses coups de cœur. ^^

      Supprimer