samedi 12 juin 2021

Laurine Roux - Une immense sensation de calme

Une immense sensation de calme, Laurine Roux, 2018, 119 pages

Une jeune femme rencontre et tombe éperdument amoureux d'un mystérieux homme des bois, livreur de poissons séchés à des personnes isolées dans la montagne. C'est le début d'une nouvelle vie dans un monde troublé et déliquescent.

Comme ce piètre résumé ne le montre pas, Une immense sensation de calme est un court roman très réussi, tout en ambiance, entre post-apo et nature writing. Comme ce résumé le montre, l'histoire de base est déroutante, peu engageante, et il faudra un certain temps, jusqu'à peut-être comme moi l'histoire plus consistante et linéaire de la vie de Grisha, pour réellement accrocher au récit.

Pourtant, la réussite de la construction est déjà en cours. Car si le départ est quasiment frénétique, plein de pulsions et d'une vivacité débordante, mettant à rude épreuve les capacités du lecteur à assimiler l'univers et les personnages, l'apaisement l'emporte peu à peu. Sans nous en rendre compte, le livre a créé une petite bulle paisible, en accord parfait avec le cheminement de la narratrice, jusqu'à procurer une immense sensation de calme. Chapeau.

Couverture : Fog, hearth, © SirisVisual
D'autres avis : Yuyine, ...

14 commentaires:

  1. J'adore le titre, qui a l'air d'avoir été très bien choisi. Bon de toute façon ça : "entre post-apo et nature writing" c'est vendu d'avance pour moi.

    Je ne connais pas du tout cette maison d'édition tiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Le titre paraît d'abord assez incongru, mais il est en fait parfait.
      Je ne connaissais pas non plus, certainement parce que c'est du côté blanche de la force. ^^

      Supprimer
  2. Ah oui, j'avais lu "Le sanctuaire" de cette Laurine Roux. J'avais bien aimé. Je note celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TmbM : Chemin inverse pour moi, il va falloir que je lise "Le Sanctuaire" maintenant.

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout, merci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Avec plaisir. Pour une fois que c'est dans ce sens-là. ^^

      Supprimer
  4. « Sans nous en rendre compte, le livre a créé une petite bulle paisible, en accord parfait avec le cheminement de la narratrice, jusqu'à procurer une immense sensation de calme. Chapeau. »
    Tu me vends du rêve ! J’ai très envie de découvrir cette autrice (prix Imaginales cette année il me semble avec Le Sanctuaire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne-Laure : Tout à fait, c'est ça d'ailleurs qui m'a poussé à lire ce texte. Content de propager l'envie, c'est un peu un OLNI sur les bords, donc ça peut ne pas passer, mais ça vaut le coup de le tenter !

      Supprimer
  5. J'adore le titre+du nature writing, mon cerveau est déjà entrain de ronronner XD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sabine : Un titre qui est en plus très bien choisi. Fonce ! 😸

      Supprimer
  6. C'est tout à fait ça. Ce livre nous laisse vraiment sur une immense sensation de calme surprenante. Le final m'avait laissé sans voix. Une autrice fichtrement talentueuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yuyine : Pareil, j'étais sans voix en le terminant et un peu troublé, comme un réveil. Bluffant.

      Supprimer