jeudi 24 juin 2021

Charles Yu - Chinatown, Intérieur

Chinatown, Intérieur, Charles Yu, 2020, 270 pages

Willis Wu est un acteur américain d'origine taïwanaise. Vivant à Chinatown, il enchaine les petits rôles d' "Asiat' de service". Avec un rêve à l'esprit, depuis qu'il est petit : devenir Mister Kung-Fu, la tête d'affiche asiatique d'un film d'arts martiaux, symbole ultime de réussite.

Chinatown, Intérieur est un excellent roman, tant sur le fond que sur la forme. Une forme présente dès le titre, une didascalie qui n'est qu'un infime exemple du style employé à l'intérieur, tout en mise en forme de scénario. Un choix surprenant mais finalement très malin, qui brouille les cartes entre la vie filmée de Willis et sa vie hors-caméra, les deux se mélangeant et résonnant allègrement.

Autant scénario de film que scénario de vie, Chinatown, Intérieur pointe le système hollywoodien mais surtout et plus globalement le racisme anti-asiatique des États-Unis où le focus d'opposition n'est qu'entre Noir et Blanc. Charles Yu sait évidemment de quoi il parle, lui-même américain d'origine taïwanaise. Il propose un intelligent décorticage, sans apitoiement, des raisons de ce racisme, n'épargnant pas les asio-américains eux-mêmes pour leur intégration subconsciente de cet état de fait. Et ce avec un roman agréable à lire et créatif. Indéniablement un roman majeur sur le sujet.
« (...) et c'est comme si vous veniez juste d'arriver, et pourtant c'est comme si vous n'étiez jamais vraiment arrivés. Vous êtes censés être là, dans un nouveau pays, plein d'opportunités, mais sans savoir comment, vous vous retrouvez piégés dans une version de pacotille de votre ancien pays. »
Couverture : Elena Vieillard / Traduction : Aurélie Thiria-Meulemans
D'autres avis : Gromovar, Marc, ...

18 commentaires:

  1. J'ai du regarder didascalie sur Google 😅 Merci, je suis plus intelligente maintenant qu'avant d'avoir lu ton billet. Ca a l'air très intriguant ce texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : C'est vraiment un excellent livre. Ça serait dommage de ne pas le lire, ne serait-ce que pour replacer "didascalie" dans ta chronique. =P

      Supprimer
  2. C'est un sujet intéressant en tout cas, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Et avec un angle moins commun. Avec plaisir ! ^^

      Supprimer
  3. Chouette! Très intéressant. J'ai lu une nouvelle de cet auteur; elle était disponible en ligne à l'époque où Lorhkan en avait parlé. Je ne me souviens pas du contenu, mais c'était bien. J'ai le recueuil Sorry Please Thank You dans ma liste d'envies depuis genre trois ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : Ah oui, je crois que je vois ce que c'est. Pas lu, comme le recueil que tu cites, le dernier livre - hors nouvelles isolées - qu'il me reste à lire de l'auteur. ^^

      Supprimer
  4. Ma liste d'envies ne te remercie pas :p
    Non, sérieusement, ça l'air très fort comme roman, il est temps que je lise Charles Yu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yuyine : Oups. 😇 Charles Yu est un auteur à découvrir oui. "Guide de survie pour le voyageur du temps amateur" était déjà excellent, celui-ci l'est peut-être encore plus.

      Supprimer
  5. Oh mais je note Guide de survie pour le voyageur du temps amateur.
    Quelques lectures plus légères sont bienvenues. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen : "Guide de (...)" est sûrement un peu plus léger, même si celui-ci n'est étonnamment pas si rude. Charles Yu est vraiment doué pour conter des idées fortes dans un cadre plaisant.

      Supprimer
    2. Oui j’ai lu ta chronique sur ”Guide de.. ”.
      C’est tentant.
      Chinatow intérieur,très emprunté dans les bibliothèques.
      Je me rabats sur ”Guide de..”Ce qui est déjà pas mal.

      Supprimer
    3. @Carmen : "Chinatown, intérieur" est assez récent et n'est pas de l'imaginaire, deux éléments favorables à ce qu'il soit régulièrement emprunté. Mais il sera toujours temps de le lire plus tard. ^^

      Supprimer
  6. Le sujet peut m'intéresser. Si, en plus, le fond et la forme sont au rendez-vous...

    RépondreSupprimer
  7. J'avoue c'est pas trop le genre de livres qui m'attirent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zina : On ne peut pas être attiré par tout. ^^
      (cela dit, il écrit aussi de l'imaginaire de qualité, si ça peut plus te tenter 😇)

      Supprimer
    2. Merci pour l'info, je viens de regarder, je suis intriguée par certains titres !

      Supprimer
    3. @Zina : Oh, parfait ! J'attends donc de voir une chronique de l'auteur apparaître sur ton blog. =P

      Supprimer