mardi 12 janvier 2021

Ariel Holzl - Le Complot des corbeaux

Le Complot des corbeaux, Ariel Holzl, Tome 1/3 des Soeurs Carmines, 2017, 263 pages

À Grisaille, une ville sordide où les mauvais coups sont bien plus fréquents que les bons, Merry, Tristabelle et Dolorine sont trois soeurs qui tentent de survivre et sortir de la misère. Jeune monte-en-l'air, Merry pense tenir un bon vol dans les hauts quartiers de la ville, mais se retrouve finalement au centre d'une affaire mêlant les huit grandes familles de Grisaille.

Le Complot des corbeaux est un livre fort plaisant. Bien plus que ce que son cadre pourrait laisser penser, une ville sinistre et brumeuse où il ne fait guère bon vivre et où se côtoient des types de personnages classiques - assassins, vampires, nécromants, ... - revisités avec style par Ariel Holzl dans une sorte de fantasy urbaine victorienne sombre. C'est à la fois peu gentillet et tout à fait fun, dans un mélange fort bien réussi.

Les vingt premières pages, un peu plates et lambdas, peuvent laisser planer le doute. Mais celui-ci s'évapore bien vite dès l'apparition de Dolorine et de sa fraicheur. Les personnages prennent alors bien plus de personnalités, deviennent attachants, et les enjeux se développent rapidement. Le Complot des corbeaux se dévore ensuite tout seul, très plaisamment, comme une friandise fort agréable - un peu, mais dans un genre tout à fait différent, comme le Journal d'un AssaSynth de Martha Wells. À consommer sans modération.

Couverture : Melchior Ascaride
D'autres avis : Sabine, Sometimes a book, Elhyandra, Célindanaé, Chut Maman lit !, Zina, ...

12 commentaires:

  1. J'avais bien aimé cette trilogie, c'était marrant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zina : C'est fun oui. Je pense que je ne tarderai pas à lire la suite. ^^
      (j'ai ajouté ton billet du coup)

      Supprimer
  2. Pourquoi pas ? Mais je vais d'abord attendre de voir si, d'après toi, ça se tient sur trois volumes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TmbM : Je ne t'aurais pas forcément imaginé être tenté, mais pourquoi pas en effet. L'attente ne devrait pas être trop longue. ^^

      Supprimer
  3. Aaaah contente ! ^O^ J'adore ce genre de friandise et j'aimerai tellement qu'il en écrive d'autres ^^. Amuse-toi bien avec la suite ;).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sabine : C'est ton billet qui m'a poussé à le lire, alors un grand merci à toi ! Je savoure ma chance d'en avoir encore deux à lire. ^^

      Supprimer
  4. Tu arrêtes de lire les livres que j'ai envie de lire et que j'ai pas le temps de lire !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Toi d'abord ! Et puis je suis gentil, celui-ci se lit vraiment très vite. =P

      Supprimer
  5. Intéressant ! Est-ce que ce premier tome peut se lire indépendamment ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Plutôt oui. La fin amène une petite surprise qui incite à lire la suite où cet élément sera forcément développé, mais l'intrigue déroulée dans ce volume est bien terminée à la fin de celui-ci.

      Supprimer
  6. Ah, ça a l'air chouette! Les noms sont très sympas – Grisaille, Tristabelle – et je trouve que ça donne toujours du corps aux romans. Ça bâtit l'univers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : Ça "choque" un peu l'oeil les deux-trois premières fois, et ensuite ça apporte effectivement une différence sympathique. Et puis Grisaille symbolise tellement bien cette ville. ^^

      Supprimer