vendredi 22 janvier 2021

Colson Whitehead - Apex

Apex, Colson Whitehead, 2006, 202 pages

Un célèbre consultant en nomenclature, ayant notamment nommé le fameux Apex, arrive dans la petite ville de Winthrop. Pour sa première mission après une petite "infortune" qui le voit désormais boiter, il doit être l'arbitre d'un conflit municipal et décider si la ville doit changer de nom pour un toponyme plus moderne.

Apex est un court roman vif, fait de phrases courtes et de rebonds continus entre deux fils narratifs : dans le présent, le nouveau nom de Winthrop ; dans le passé, l' "infortune" du personnage principal qui se dévoile peu à peu. Les enjeux peuvent sembler minces mais ils sont suffisants pour tenir en haleine le lecteur, avec en arrière-plan la radiographie d'une bourgade américaine lambda - thème classique de l'auteur - et la présentation d'un homme sensiblement désabusé.

Si Apex n'est certainement pas le roman le plus percutant de l'auteur, il reste toutefois une lecture tout à fait sympathique dont l'ambition peut-être moindre n'empêche pas le livre d'avoir un petit fond intéressant sur le marketing, la mémoire et la condition noire. Le tout porté, évidemment, par la plume expressive de Colson Whitehead. Ce qui n'est que justice pour un roman dont le fil directeur est la recherche du bon nom, du bon mot. Il est certain que Colson Whitehead sait les trouver.

Couverture : photo © Adri Berger / Traduction : Serge Chauvin

16 commentaires:

  1. Tu as trouvé ton auteur fétiche du moment ?
    En tout cas cela me donne envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yogo : Je crois qu'on peut dire ça oui. ^^ Je ne peux que t'inciter à te lancer à ton tour !

      Supprimer
  2. Bon, c'est vrai que cet écrivain a l'air très fort. :)

    RépondreSupprimer
  3. Tu prévois de lire toute sa bibliographie en fait ? XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Vu comme je suis parti, je crois que je ne vais pas avoir le choix. ^^

      Supprimer
  4. Ma foi, why not mais je pense pas que je commencerai par celui-ci :p
    Tu comptes en lire d'autres de lui ? (c'est eut être les 3 seuls qu'il a écrit en même temps, je sais pas)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : C'est le plus rapide et "simple" que j'ai lu, mais c'est moins marquant, mieux vaut en effet commencer ailleurs.
      Vu la qualité, sans aucun doute. Il a écrit 7 romans de fiction (pour le moment), j'ai donc encore de quoi faire. ^^

      Supprimer
  5. Je vais finir par lire ce monsieur si tu continues à insister comme ça ! :D D'ailleurs, je suis allée faire un tour dans sa biblio et il y a un titre qui me botte bien "L'Intuitionniste" mais il est introuvable :/.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sabine : Le travail de sape fonctionne. 👀
      Oui, le pitch de "L'Intuitionniste" a l'air sympa, mais y'en a plusieurs de l'auteur qui ne sont plus édités par Gallimard à priori. Après toi tu lis en anglais, c'est peut-être plus facilement trouvable de ce côté-là ?

      Supprimer
    2. Ui, mais j'avais la flemme ^^'.

      Supprimer
    3. @Sabcz : Huhu. Reste les bibliothèques et l'occasion. ^^
      Après il y a une série télé sur "Underground Railroad" qui arrive prochainement, ça va peut-être faire apparaitre des rééditions des anciens titres de l'auteur, qui sait...

      Supprimer
  6. Je ne connais pas du tout, je tenterai bien "zone 1" pour découvrir l'auteur, vu tes retours, c'est qu'il y a forcément quelque chose, j'ai pris note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gepe : Au point où j'en suis, trois excellentes lectures en trois tentatives, je pense que tu peux en effet te lancer dans celui que tu veux sans prendre trop de risque. ^^

      Supprimer
  7. A force, je ne sais même plus par quel titre je pourrais découvrir cet auteur. Tous tes retours sont positifs et tentants...

    Après le côté topologie, toponymie... le fait qu'il soit court...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @itenarasa : Celui-ci est le moins marquant jusqu'à présent, mais aussi le plus abordable. Si tu ne veux pas d'une lecture trop rude, ce n'est pas une mauvaise idée de commencer ici. Mais si tu n'as pas peur de prendre des coups, ses romans plus réputés sont peut-être mieux à tenter - puisqu'on n'a pas le temps de tout lire, autant commencer par le meilleur ?

      Supprimer