mardi 26 janvier 2021

Bulles de feu #30 - Kris et Galic raconte des Histoires

Nuit noire sur Brest, Bertrand Galic, Kris et Damien Cuvillier, 2016, 64 planches

Le 29 août 1937, un sous-marin espagnol fait surface aux abords de Brest, en quête de réparations. En pleine guerre civile espagnole, le bâtiment est alors l'objet d'une lutte entre républicains et franquistes pour en récupérer le contrôle. Mais le conflit n'est pas qu'espagnol : les militants locaux de tous bords sont aussi de sortie pour aider discrètement leurs alliés respectifs.

Adaptant le livre Nuit franquiste sur Brest de Patrick Gourlay - qui signe ici un dossier additionnel très complet - Nuit noire sur Brest conte l'histoire vraie - et certainement méconnue pour nombre de lecteurices - de ce sous-marin qui amena la guerre civile espagnole en terre brestoise. Habitués de ce genre de sujets, les auteurs offrent une BD aussi prenante pour son intrigue que pour sa dimension historique. Le tout servi par un dessin qui, s'il pêche parfois un peu dans la caractérisation des personnages, rend très bien le caractère sombre et brumeux de l'affaire.

Quelques planches ici.

Violette Morris, à abattre par tous moyens, Bertrand Galic, Kris, Marie-Jo Bonnet et Javi Rey, Tome 1 et 2/4, 2018/2019, 62/54 planches

Connaissez-vous Violette Morris ? C'est pourtant l'une des plus grandes sportives françaises de l'Histoire, à une époque où il était encore bien moins évident qu'aujourd'hui d'en être une, avant-gardiste résolue à briser les barrières de son temps, mais qui finira abattue par la résistance le 26 avril 1944.

« Bien que le personnage de Violette Morris ait réellement existé, ce livre est une fiction, enquête imaginaire à la recherche de la vérité de ce personnage. »
Difficile en fait de réellement connaître Violette Morris, dont les implications en tant que collabo (et les circonstances de la mort) restent troubles. Cette série s’appuie sur les travaux de Marie-Jo Bonnet qui remet notamment en cause la thèse longtemps admise de son rôle en tant qu'espionne et tortionnaire. Si la question de sa mort sert de point de départ à l'intrigue, le sujet sera plus longuement abordé dans les tomes restants à paraitre.

Pour l'heure c'est surtout le volet sportif de la vie de Violette Morris qui est mis à l'honneur et c'est fort intéressant à suivre. Il est surtout fascinant de découvrir la liberté et la volonté de cette femme, dont la vie est de celles qu'on croirait inventées par un scénariste peu rigoureux sur la plausibilité de son histoire. Vivement la suite.

Quelques planches ici.

15 commentaires:

  1. Non mais là j'ai pas le temps du tout XD Mais c'est intéressant. Le monde la bd est décidément fascinant je voudrais pouvoir en lire plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Oui, et c'est d'une richesse infinie. Je trouve ça particulièrement intéressant pour lire sur des sujets dont on ne lirait pas forcément des romans/essais, ça permet d'apprendre et de découvrir à moindre frais de temps et d'énergie.

      Supprimer
  2. J’ignorais complètement cet épisode sur la guerre civile d’Espagne,n’ayant lu que des auteurs espagnols traitant le sujet.
    Finalement les BD sont une bonne alternative aux romans desfois.
    Je note..Merci Baroona.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen : Je pense que peu de personnes le connaissent - les brestois un peu plus peut-être ? - et c'est bien tout l'intérêt de cette BD. ^^

      Supprimer
  3. J'adooore Violet Morris ! Je trouve cette histoire absolument fascinante, et je trouve ça très frappant qu'elle soit si peu connue en tant qu'athlète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zina : Oui, c'est un bon travail de mémoire pour une personne tombée dans l'oubli, ce qui est dingue quand on voit ce qu'elle a accompli.

      Supprimer
  4. Génial! Je ne pense pas les lire, mais quelles découvertes! C'est super original!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : Faut que je te trouve des BDs sur l'histoire de l'Italie plutôt, c'est ça ? =P

      Supprimer
    2. Ce serait une bonne initiative, chez éclaireur. D'ailleurs, la Gameuse et son chat est pas mal, merci.

      Supprimer
    3. @Alys : Je vais essayer d'y penser. Ah, cool, enfin un repérage pas trop mauvais. ^^'

      Supprimer
  5. Lire un article qui parle d'une BD qui se déroule à Brest quand je viens d'y retourner xD Bon sinon la deuxième m'intéresse pas mal, je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Ahah. Et ça ne te motive même pas du coup ? C'est un signe pourtant, non ? =P

      Supprimer
  6. Nuit noire sur Brest! Bel hasard, je l'ai offert à une amie pour Noël. J'attends qu'elle l'ait lu pour le lui emprunter :)

    Pas mal l'autre bd : fouille dans son cerveau pour retrouver le carnet de notes des bds "à lire sans faute"... ohlala quel bazar là dedans!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @itenarasa : Ah, marrant. Quand tu l'auras lu, si tu ne fais pas de billet, tu me diras ce que tu en as pensé.
      *ne regarde pas sa propre liste interminable de BDs à lire*

      Supprimer