mercredi 20 mai 2020

Catherine Dufour - Ada ou la beauté des nombres

Ada ou la beauté des nombres, Catherine Dufour, 2019, 245 pages
« Il faut dire que celle-ci compte dans ses rangs, entre autres désastres moraux, Lady Melbourne, soit madame de Merteuil à Mayfair, qui donne à son époux huit enfants dont sept ressemblent aux meilleurs amis de leur père. »
Ada ou la beauté des nombres est une biographie d'Ada Lovelace, pionnière de l'informatique ayant écrit ce qui est considéré comme le premier programme informatique de l'Histoire et ayant conceptualisé les principes de l'ordinateur moderne. Mais plus encore que la vie d'Ada Lovelace, Catherine Dufour conte la vie de tout son entourage et plus globalement le fonctionnement de la société anglaise du XIXème siècle. Divulgâchage : ce n'est pas beau à voir, vraiment pas.

En plus d'être un ouvrage intéressant et instructif dans son propos, Ada ou la beauté des nombres est aussi une belle réussite sur la forme. Catherine Dufour y joue de sa plume mordante, n'hésitant pas à placer quelques saillies fort drôles, dans un ton résolument moderne qui offre une lecture simple, limpide, et tout à fait recommandable.
« Mais, en tant qu'être humain, Byron est homme, titré, célèbre et fortuné, ce qui lui donne toute licence pour se comporter comme un parfait connard. »
Couverture : Louise Cand (d'après un portrait attribué à A.E. Chalon)
D'autres avis : Tigger Lilly, Lune, Lhisbei, Elhyandra, Yuyine, ...

14 commentaires:

  1. Je suis bien aise que tu aies lu ce livre et en penses le plus grand bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Je te suis gré d'avoir participé à me faire lire ce bel ouvrage. =)

      Supprimer
  2. J'aime le ton mordant de Catherine Dufour mais je ne suis guère essai. Dilemme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le chien critique : Je ne suis pas essai non plus, ça a tendance à juste m'ennuyer. Là non. Parce que ce n'est pas un essai sur la vie d'Ada Lovelace, c'est Catherine Dufour qui nous raconte une histoire. Ça se tente. ;)

      Supprimer
    2. En tout cas ca me tente bien ! Je suis curieux et comme je suis dans la série, je diversifie mes lectures.

      Supprimer
    3. @Yogo : C'est parfait pour diversifier en effet. Bonne future lecture du coup. ^^

      Supprimer
  3. Je viens de le commencer grâce à l'insistance de certaines personnes dont je tairai le nom XD Je n'en suis qu'un début mais je trouve déjà la plume de Catherine Dufour excellente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne-Laure : Je ne vois absolument pas de quels gens de bon goût tu veux parler. O=)
      Divulgachage : c'est comme ça jusqu'à la fin, tu devrais donc apprécier ta lecture. ^^

      Supprimer
  4. Tu rejoins Tigger Lilly pour en dire du bien. Ça ne me bottait pas du tout car je pensais que Catherine Dufour serait trop cassante pour moi, mais j'ai beaucoup apprécié son passage dans C'est plus que de la SF...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : Je n'aurais jamais pensé au terme "cassant" pour qualifier son écriture. Elle peut être un peu rude dans ses fictions, mais ici c'est plus soft, plus amusant. Je pense, et j'espère, que ça ne te rebutera pas. ;)

      Supprimer
  5. Merci de me rappeler l'existence de ce livre, il faudra que je le lise un jour xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Avec plaisir, tu peux en effet l'ajouter à ta longue liste d'essais à lire. ^^

      Supprimer
  6. Lu il y a quelques mois après le retour de Tigger Lilly (quelle influenceuse !) et j'ai beaucoup aimé aussi, l'écriture directe et humoristique fait que cette histoire finalement assez triste se lit toute seule...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ksidra : On ne parlera jamais assez de l'influence positive de Tigger Lilly. =P C'est exactement ça, l'écriture contrebalance parfaitement l'histoire.

      Supprimer