jeudi 6 septembre 2018

Jack Vance - Les Baladins de la Planète Géante

Les Baladins de la Planète Géante, Jack Vance, 1951, 288 pages.

Retour sur La Planète Géante, cette planète sauvage où chaque peuplade à des moeurs bien particulières, déjà visitée dans le roman éponyme. Mais nulle suite ici : la comparaison s'arrête au cadre - et encore, la région explorée ici est complètement nouvelle.

Les Baladins de la Planète Géante suit Apollon Zamp et sa troupe sur son bateau-théâtre, L'Enchantement de Miraldra, voguant tranquillement de ville en ville pour présenter leurs oeuvres. Jusqu'à ce qu'un concours, organisé par un grand seigneur, leur fasse mettre le cap plus au nord... avec de nouvelles embuches à la clé.

Il n'est pas nécessaire de s'attarder trop longuement sur la finalité de leur voyage, qui n'est quasiment qu'une excuse pour faire vivre à Apollon Zamp et ses camarades des aventures sur le chemin qui les y mènera. Mieux vaut le savoir, car la fin est vraiment mauvaise, presque bâclée. Quant au chemin... Ça se lit, certaines (més)aventures sont sympathiques, mais ça n'a rien d'exceptionnel. Le problème vient surtout des personnages qui sont dans leur grande majorité - pour ne pas dire tous - antipathiques.

Tout n'est pas à jeter. L'écriture m'a semblé ici meilleure, plus posée, que dans La Planète Géante et dans son ensemble cela se lit sans peine. C'est de la pure aventure où Jack Vance se fait une nouvelle fois plaisir à explorer sa Planète Géante et ses différents peuples. Rien de transcendant, rien de primordial, mais ça reste sympathique.

8 commentaires:

  1. Je note La Planète Géante pour une lecture détente.
    Je note de ne pas tenter l'aventure avec cette "suite"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en reparlera si un jour tu lis "La Planète géante", en fonction de ton ressenti, "Les Baladins ..." étant à la fois dans la même veine et bien différent. ^^

      Supprimer
  2. J'aime bien la patte de Vance. Je viens de finir une nouvelle de lui gracieusement offerte par Le Bélial, Alice et la cité, j'ai trouvé ça tout à fait sympathique, comme les autres écrits que j'ai lu du monsieur. Ton avis mitigé ne me fait pas reculer :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison ! Sois juste prévenu que ce n'est peut-être pas le meilleur de l'auteur. =P

      Supprimer
  3. Ça me fait penser que je n'ai pas encore lu de Vance, mais qu'il faudrait peut-être ne pas commencer par celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a effectivement plus marquant. ^^
      Quoiqu'en même temps, au moins tu auras ensuite de la marge de progression. =P

      Supprimer
  4. J'avoue que je n'ai jamais lu de Vance, mais il y en a plein au final qui me tentent dans tout ce qu'il a écrit :)
    Je note la planète géante (l'autre) si j'ai envie d'un livre d'aventure sans prise de tête :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai encore rien lu d'exceptionnel et primordial chez Vance - cela dit je n'ai pas non plus lu ses livres majeurs - mais cela reste des lectures simples et efficaces. ^^

      Supprimer