mardi 10 mai 2022

Jean Baret - Bonheur™

Bonheur™, Jean Baret, Tome (indépendant) 1/3 de la 'trilogie' Trademark, 2018, 308 pages
« Une femme, les mains attachées derrière le dos, crache du sang en criant "Mais on ne faisait rien ! On ne faisait rien ! On voulait juste contempler les arbres ! On ne faisait rien !", et il retraverse le parc pour sortir de sa chambre tandis qu'un flic enfonce une matraque noire et luisante dans les côtes de la femme et dit "Justement. Vous ne faisiez rien et c'est illégal." »
Toshiba (« Committed to People, Committed to the Future »), du nom de son sponsor, est policier. Au département des crimes à la consommation, il fait partie de la brigade des "Idées". Avec son collègue Walmart (« Save Money. Live Better »), ils épluchent les incohérences relévées par les algorithmes en quête de fraudeurs, de personnes ne consommant pas suffisamment et ne respectant pas les idéaux de la société. Et vous d'ailleurs, avez-vous consommé aujourd'hui ?

Bonheur™ de Jean Baret aux éditions du Bélial' est un ouvrage d'idées et d'univers. Il y a bien une histoire, une enquête spécifique de Toshiba (« Committed to People, Committed to the Future ») et Walmart (« Save Money. Live Better ») dans l'univers des netrunners, mais même celle-ci est surtout une excuse pour développer toujours plus d'idées. Elle reste néanmoins un phare que le lecteur s'évertuera à suivre, en zigzagant entre les publicités, les répétitions et les nombreuses séances de sexe oral.

Bonheur™ de Jean Baret aux éditions du Bélial' est un ouvrage particulier qui avait beaucoup pour ne pas me plaire. Et pourtant, ma lecture s'est avérée intéressante voire plaisante. Car si ce tourbillon d'informations, de données, de notes, de messages, d'annonces, d'indications, d'interrogations, de renseignements, de déclarations, de débats, de questions, de documents, de matériels, de théories, de paramètres déroute et désespère à première vue, aussi ennuyant que dans la vie réelle, il s'avère finalement une incroyable mise en mots de la surinformation et surconsommation qui nous entoure. C'est plus que visuel, c'est plus qu'évocateur, c'est là, directement sous nos yeux, une masse grouillante à partir de laquelle le lecteurice peut agir comme iel le souhaite mais qui ne manquera pas d'être entêtant et enivrant.

C'est ce côté, cette mise en situation, qui m'a le plus impressionné dans Bonheur™ de Jean Baret aux éditions du Bélial'. S'ajoutent à cela de nombreuses réflexions, pas tant sur la consommation d'ailleurs - qui est pourtant surement le champ lexical le plus imposant du roman. Ou tout du moins ce n'est pas sur ce thème précis que cela apporte le plus, mais plus globalement sur les libertés, les droits, les devoirs, les limites, la morale, les valeurs, les certitudes, les choix, les règles, les latitudes, les possibilités, les marges, ... tout ce qui est impalpable et où toute réponse est moins évidente.

Une bonne surprise donc que ce Bonheur™ de Jean Baret aux éditions du Bélial', un roman tragiquement juste. Surprise est le bon mot, puisque je pensais savoir à quoi m'attendre, ne pas particulièrement y accrocher et il a tout de même réussi à m'impressionner. C'est plus que riche et je mentirais en disant avoir pleinement réfléchi à tout. Mais l'ensemble a fait un petit bout de chemin dans l'herméticité supposé de mon esprit. J'ai bien fait de le consommer.
« En parallèle des orgies anales est dressé le portrait, riche de tout le talent d'Hank Moody, d'une société perdue, à la dérive, avec beaucoup de cynisme mais aussi d'espoirs. (...) Cependant, il ne parvient pas pour l'instant à déterminer clairement quel est le message de Moody. Heureusement, il n'en a rien à faire. »
Couverture : Aurélien Police
D'autres avis : Lhisbei, Gromovar, Lorhkan, TmbM, Yuyine, Anne-Laure, Lune, Célinedanaë, Marc, Le Maki, Anudar, Dionysos, ...

25 commentaires:

  1. C'est un livre marquant, un libre à part, dérangeant et intéressant !
    Il me reste à lire le dernier opus de la série et est ce que tu vas continuer l'aventure ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Maki : Je pense que je lirai les deux autres oui. Mais pas tout de suite, je pense que c'est mieux de les espacer pour ne pas s'habituer à l'univers et qu'il reste frappant.

      Supprimer
  2. J'avais commencé à le lire, mais j'ai abandonné, trop violent pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zina : C'est indéniablement particulier et ça ne peut pas convenir à tout le monde. Et comme la suite est du même acabit, tu as sûrement bien fait. ^^

      Supprimer
  3. "qui avait beaucoup pour ne pas me plaire. " -> j'aurais misé là-dessus aussi et j'ai d'ailleurs été étonnée de voir surgir ce titre dans mon flux rss sous le nom de ton blog.
    Ce livre a un potentiel à gimmicks certain que ta chronique retranscrit parfaitement 👀

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Je ne partais pas très confiant, même si vu tous les bons retours je pensais que ça serait un livre "ok" dans le pire des cas. J'ai bien fait d'arrêter d'hésiter et de repousser. ^^
      Tellement. Ce livre est un gimmick en fait. Mais tu l'as lu toi ? Et pas chroniqué ? 🤔

      Supprimer
    2. Je ne l'ai pas lu mais c'est un livre dont on a beaucoup parlé et j'ai lu une nouvelle dans le même univers qui a été publiée dans un Bifrost il y a quelques années.

      Supprimer
    3. @Tigger Lilly : Ah oui, je vois. Je vois très bien même : j'avais presque une impression de déjà-vu sur le début tant les gimmicks ont été répétés par tou.te.s les lecteurices. xD

      Supprimer
    4. Voilà ^^ Gimmicks qui se sont abondamment retrouvés sur le dernier discord à une certaine période aussi ^^

      Supprimer
    5. @Tigger Lilly : Vraiment un repère mal famé ce Dernier Discord. =P

      Supprimer
  4. Il y a débat sur la nécessité de s'aventurer dans le troisième opus mais tu peux sans problème aller lire le deuxième, aussi bon que le premier bien que très différent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TmbM : J'ai cru comprendre ça pour le tome 3. On verra en temps voulu, je ne compte déjà pas lire le tome 2 immédiatement (mais il sera lu).

      Supprimer
  5. Un air du Bonheur des Dames de Zola en plus trash.😄

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Melvin : C'est une comparaison osée et inattendue. Ce qui finalement, de ce point de vue, correspond pas mal au roman. ^^

      Supprimer
  6. Tu retranscris tout à fait mon expérience de lecture. Un roman qui a tout pour repousser mais qui, de par sa narration, de par sa surabondance de données, donne à vivre ce qu'il pointe comme élément néfaste de notre société. C'est dérangeant ça peut être vécu comme une agression cette lecture, mais quelle claque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yuyine : Tu résumes ça à la perfection. On devrait mettre ton commentaire en 4ème de couverture.

      Supprimer
  7. Dingue! Je ne m'attendais pas à te voir lire ça. Comme quoi rien n'est jamais figé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : Depuis que je lis du Zola, je n'ai plus aucune limite. 🙈

      Supprimer
    2. J'avoue. Plus rien ne peut faire peur!

      Supprimer
    3. @Alys : (en vrai il y a encore quelques petits trucs, mais 🤫)

      Supprimer
  8. Tant mieux pour toi si tu as aimé ! Pour ma part ce roman m'a mise un peu mal à l'aise ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Je peux facilement comprendre pourquoi - et j'imagine que c'est globalement fait exprès. Étonnament ça ne m'a pas particulièrement gêné. 🤷‍♂️

      Supprimer
  9. J'ai VieTM dans ma liseuse mais je suis pas sûre que ce soit pour moi. Même si ça a l'air très réussi 😅

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vert : C'est dur de dire si ça peut plaire ou non, c'est... une expérience. 😅

      Supprimer