vendredi 14 janvier 2022

Émile Zola - La Débâcle

La Débâcle, Émile Zola, Tome 19/20 des Rougon-Macquart, 1892, 582 pages

1870. L'heure est à la guerre entre la France et la Prusse. Patriotes, Jean Macquart et Maurice Levasseur se sont tous deux engagés pour aller combattre l'ennemi. Au sein du 106ème de ligne, ils deviendront amis, frères, et subiront ensemble toutes les déroutes de l'armée française.

Car La Débâcle porte très justement son nom. C'est une débâcle, et même plusieurs, tant l'armée française se fait malmener par l'armée prussienne. Avec en point d'orgue la bataille de Sedan qui verra la fin de l'Empire. Toute cette période, et cette guerre de manière plus générale, est très bien documentée par Émile Zola, de manière très précise. Trop même : à peu près tous les mouvements de troupes sont énoncés. C'est un véritable cours d'Histoire, à la fois instructif dans son ensemble tout en étant sensiblement ennuyant dans le détail.

La Débâcle est clairement un roman fait pour détailler cette défaite et le manque de préparation et de commandement de la France. Les personnages se déplacent sur le champ de bataille au gré des besoins de l'auteur. Heureusement, ces mêmes personnages sont aussi, pour la majorité, vraiment intéressants voire attachants - vive Henriette - et leurs histoires sont plaisantes à lire - si on omet l'horreur de certaines scènes. C'est d'ailleurs très facile à lire avec toujours cette capacité d'Émile Zola à décrire des scènes de manière cinématographique. Un bon cru en somme, avec même en un sens une petite note d'espoir pour finir (et du drame aussi, hein, quand même).
« (...) il fut très surpris de revoir, à sa droite, au fond du vallon écarté, protégé par des pentes rudes, le paysan qu'il avait vu le matin et qui continuait à labourer sans hâte, poussant sa charrue attelée d'un grand cheval blanc. Pourquoi perdre un jour ? Ce n'était pas parce qu'on se battait, que le blé cesserait de croître et le monde de vivre. »
Couverture : Alphonse de Neuville, "Combat sur la voie ferrée" (détail)
Lecture commune avec la Zolerie, Tigger Lilly et Alys.

13 commentaires:

  1. TU pourrais presque me convaincre de relire Zola. Presque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82 : Fais gaffe, moi aussi je disais ça et paf, je me suis fait enrôler.

      Supprimer
  2. Article intéressant, d'autant plus que je n'ai pas souvenir d'avoir entendu parler de ce roman de Zola. En réalité, je ne crois pas qu'on ait beaucoup de romans sur cette guerre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @FeyGirl : Il faudrait regarder sur des romans plus anciens, mais c'est vrai que ce n'est pas la guerre la plus "populaire" en roman, les deux guerres mondiales monopolisent l'attention. À la rigueur on évoque La Commune de Paris, mais peu la guerre pendant laquelle elle prend place.

      Supprimer
    2. Si on reste dans le XIXe, on a pas mal de romans qui évoquent les guerres napoléoniennes, et pas que dans la littérature française. Mais la guerre de 1870 n'a pas beaucoup inspiré les écrivains.

      Supprimer
    3. @FeyGirl : Ok. Ça en fait donc un roman d'autant plus intéressant.

      Supprimer
  3. Aaaah tu as choisi ce passage-là! Moi, ce sera l'Empereur... 😍
    Tu as parfaitement résumé. Trop cool d'avoir fait le voyage (enfin, d'avoir enduré la défaite! 😁) avec toi!
    "La Zolerie": fierté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : C'est celui que j'ai noté naturellement. Il est peut-être moins marquant hors contexte mais bon, je l'aime bien.
      Plaisir partagé, cette lecture commune ne fût pas une débâcle elle. ^^

      Supprimer
  4. Zoliste au rapport ! Dire que nos zoleries sont bientôt terminées...

    Baroona : 1 citation
    Alys : 1 citation prévue
    Tigger Lilly : 7 citations
    Je pense qu'on peut résumer là mon incapacité à procéder à des choix XD
    Très chouette lecture en ta compagnie, maitre ès résumé de chapitre :D


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou alors, on peut y voir une preuve de ton exhaustivité 🤩 Je n'ai pas encore lu ton article, mais je suis certaine qu'il est très complet!

      Supprimer
    2. @Tigger Lilly : Ton billet doit bien avoir 7 fois plus de signes que le mien, ce n'est que pure logique qu'il en soit de même pour les citations. ^^
      Merci à toi pour cette agréable balade champêtre. =P

      @Alys : Sa chronique n'est pas très complète... elle est absolument exhaustive. Je crois que lire un roman de Zola ou lire une chronique de Tigger Lilly ça revient à peu près au même en terme d'informations engrangées.

      Supprimer
  5. Intéressant, ce n'est pas le roman le plus connu de Zola, mais pour le coup ça pourrait me plaire plus que d'autre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Je suis bien moins connaisseur que mes deux camarades spécialistes, mais il est en effet un peu différent et peut-être plus accessible en un sens.

      Supprimer