mardi 20 avril 2021

Amor Towles - Un Gentleman à Moscou

Un Gentleman à Moscou, Amor Towles, 2016, 573 pages

En 1923, à la suite de la révolution russe de 1917 et à l'instauration d'un régime communiste, le comte Alexandre Ilitch Rostov est condamné par un tribunal bolchévique en vertu de son statut d'aristocrate. Néanmoins, pour un poème aux accents révolutionnaires écrit des années auparavant, la sentence est plus clémente que prévu : le comte est condamné à ne plus quitter sa résidence, l'Hôtel Métropol en plein coeur de Moscou.

Est-il possible de rendre intéressant un roman se déroulant au sein d'un même hôtel pendant des décennies ? Oui, et c'est plus qu'intéressant, c'est passionnant. Un Gentleman à Moscou est un excellent roman qui met en scène un personnage principal exceptionnel. Le comte Rostov est un homme sensé, intelligent, fin observateur et agréable à vivre. Il est plein de classe et d'élégance, les vraies, pas de celles qui rabaissent leur entourage, bien au contraire.

Au fur et à mesure des pages, des personnages secondaires s'affirment, le passé se dévoile et l'évolution politique de l'URSS est habilement mis en scène en arrière-plan. Mais Rostov reste toujours l'élément central, frais et amusant, qui rend la lecture agréable de bout en bout. Il fait de cet hôtel un ilot de simplicité et de plaisir, et de ce livre un excellent roman, joli, touchant et optimiste.

Couverture : Mélissa Four / Traduction : Nathalie Cunnington
D'autres avis : Lune, Gromovar, Yogo, ...

26 commentaires:

  1. Bon c’est pas tiré du très beau film The Grand Budapest Hotel .Je sais pas pourquoi je pense à ce film.Le pays est différent.
    Sinon je l’ai souvent vu ce roman et ça vaut le coup de connaître ce gentleman certainement. Rafraîchissant on dirait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen : Parce qu'il y a un hôtel et qu'il est central ? ^^ Mais oui, hormis cet élément, ça n'a vraiment pas grand chose à voir.
      Et oui, c'est tout à fait rafraichissant !

      Supprimer
  2. J'étais sur que cela te plairait. Un livre différent à l'atmosphère envoutante. A découvrir.

    Merci à Lune qui m'a encouragé à le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yogo : Tout à fait, un grand merci à Lune pour la découverte, ça valait clairement le coup. ^^

      Supprimer
    2. Merci à la lectrice de la médiathèque (l'inénarrable Rosalie) qui m'a donné envie de le lire ! (Et merci à moi puisque je l'ai acheté au départ quand même !)

      Supprimer
    3. @Lune : Ah, merci Rosalie aussi alors - et merci à toi, une nouvelle fois. Les lecteurices qui conseillent les bibliothécaires, mais où va le monde ? 🙈

      Supprimer
  3. Je l'avais déjà repéré celui-ci mais j'avais peur de trouver ça longuet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zina : Ça tient franchement bien la longueur, ça ne stagne pas, au contraire ça se renouvelle et ça évolue régulièrement. À mon avis ça se tente. ^^

      Supprimer
    2. Il y a quelques longueurs mais ca passe bien (et je ne suis pas réputé pour être très patient ! lol)

      Supprimer
    3. Ne l'écoute pas, il n'y a pas de longueur, c'est juste qu'il aime trop râler. 👀

      Supprimer
    4. Tu ne gardes que la moitié de ma pensée. Long par moment mais jamais ennuyeux... (j'essaye d'être constructif !!) :p

      Supprimer
    5. @Yogo : N'empêche qu'il n'y a pas de longueurs. =P

      Supprimer
  4. Repéré, pas encore lu. Tu confirmes mon intérêt. Ca a l'air vraiment sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : C'est très sympa oui. Il y a peu de risque que tu sois l'exception et que ça ne te plaise pas. ^^

      Supprimer
  5. Génial! Un truc russisant! Je l'ai mis dans ma liste d'envies.
    Mais... Il n'y a pas d'imaginaire? 🤨

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : Cool ! Eh non - enfin, techniquement l'histoire est inventée, donc... ^^ - c'est de la "blanche".

      Supprimer
  6. Je ne connais pas du tout, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  7. Oooooh la belle découverte que voilà ! *w* Merci Baroona ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sabine : Tout le mérite en revient à Lune. Mais c'est cool si ça te tente. =D

      Supprimer
  8. Oh et si vous voulez l'audiolire, le lecteur est parfait en aristo, c'est Thibault de Montalembert, forever le Comte Rostov pour moi ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lune : Tu as de la chance que le livre soit aussi excellent, j'accepte ce prosélytisme. =P
      (Audio)lisez-le qu'on vous dit !

      Supprimer
  9. J'ai vu qu'il en existait une version audio, je pense que je vais le dévorer sous cette forme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TmbM : Et Lune valide complètement cette version audio, donc tu peux y aller les yeux fermés (littéralement, pour le coup) !

      Supprimer
  10. Oui c’est une idée cette version audio.J’allais le sortir en papier.Inovons alors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen : Le comte Rostov (et Thibault de Montalembert) va être dans toutes les oreilles ! ^^

      Supprimer