mardi 19 avril 2022

Christian Chavassieux - Je suis le rêve des autres

Je suis le rêve des autres, Christian Chavassieux, 2022, 168 pages

Malou a 7 ans et il a fait un rêve. Un rêve qui pousse les anciens de son village à le considérer comme un potentiel réliant, un être qui peut communiquer avec les esprits. Mais pour en être sûr, il doit faire un long voyage pour rencontrer un conseil de sages. Il sera accompagné par Foladj, un vieil homme ayant l'expérience du voyage.
« Ainsi commença le voyage du petit Malou et du vieux Foladj. Aventure qui ne bouleversa d'autres destins que les leurs, n'entraîna aucune guerre ou révolution, ne fut même pas exemple de sagesse ou de piété, pas plus que source d'embarras ou d'indignation. Aventure qui ne concerna que ces deux-là, fut pour eux d'un prix élevé, leur apporta une grâce qu'on ne trouve dans la plupart des âmes qu'en miettes et en souillures. »
Tout est résumé dans cette conclusion du premier 'chapitre'. Je suis le rêve des autres est un ouvrage très simple, une balade initiatique que l'on vit avec l'émerveillement du petit Malou et l'expérience du vieux Foladj. C'est un véritable voyage qui a la qualité d'aller en se bonifiant sans cesse. Les premiers kilomètres m'ont pourtant presque refroidi : j'ai trouvé ça assez naïf, voire trop bienveillant - ce que je ne savais pas pouvoir penser. Malou est trop extraordinaire et parfait et Foladj est lui trop mielleux. Heureusement, la route est longue.

Car à force de pérégrinations, et surtout grâce à l'apparition de quelques éléments perturbateurs, toujours légers mais apportant une nécessaire aspérité, l'alchimie se met à opérer. La montée en puissance est totale jusqu'à une excellente fin douce-amère, loin de la mièvrerie initiale, pleine d'espoir et de positif. Trouver sa voie, choisir sa voie, changer sa voie, c'est là l'un des thèmes principaux de ce très bon Je suis le rêve des autres. Christian Chavassieux a pour sûr depuis maintenant plusieurs ouvrages trouvé la sienne : nous partager émotions et réflexions à travers son agréable plume.
« C'est ce qu'on appelle un paradoxe : il faut commencer à connaître les choses pour mesurer à quel point les ignorer était mal. »
Couverture : Kévin Deneufchatel
D'autres avis : Yuyine, ...

22 commentaires:

  1. ok ok, je note. Je n'ai pas lu Les nefs de Pangée. Tu as préféré lequel ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Je crois que c'est le livre de l'auteur que j'ai le 'moins' apprécié - un 'moins' tout relatif, vu que ça reste de qualité.
      Et je pense, si on envisage de lire les deux, qu'il vaut mieux commencer par "Les Nefs de Pangée", pour un plaisir optimal dans la découverte de l'univers.

      Supprimer
    2. Ok. De toute façon Les nefs a gagné le PSF quand j'y étais pas, il est sans doute préférable que je commence par faire du rattrapage de ce côté-là.

      Supprimer
    3. @Tigger Lilly : Parfait, j'ai hâte de te voir chanter les louanges de Christian Chavassieux (no pressure)(je sais, il faut que je sois patient)(oui, moi aussi je peux faire de multiples parenthèses à la Tigger Lilly)(🙈).

      Supprimer
    4. (je vois pas du tout de quoi tu veux parler)

      Supprimer
  2. Super.Le nouveau Chavassieux. J’ai hâte de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen : Toujours une joie de voir une nouvelle parution de l'auteur. Bonne future lecture !

      Supprimer
  3. Je ne sais pas quoi en penser, j'ai aimé "Les nefs..." mais pas "Mausolées" et là je reste dubitatif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Xapur : Si ça peut te rassurer, ce n'est pas du tout dans le même genre que "Mausolées". Bon, cela dit ce n'est pas non plus "Les Nefs...", c'est un livre un peu à part que je ne sais pas trop à qui conseiller. 😅

      Supprimer
  4. Tu me confirmes qu'il faut que je le lise ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sabine : Bonne dose de gentillesse à toi alors. ^^

      Supprimer
  5. C'est bien noté. C'est un des auteurs dont tu as souvent dit du bien et que je suis censée lire depuis des lustres, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : C'est fort probable, c'est l'un de mes auteurs favoris, j'ai aimé tout ce que j'ai lu de lui, peu importe le genre.

      Supprimer
  6. Jamais lu encore ce monsieur mais ce roman-ci me fait moyennement envie, je testerai plus avec un autre peut-être :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : En plus il est assez court, mieux vaut que tu plonges directement dans "Les Nefs de Pangée". ^^

      Supprimer
  7. Bah dis donc c'est pas souvent que tu te jettes sur une sortie récente ^^
    Noté en wish-list, lecture prévue de mon côté bien sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vert : N'est-ce pas ? C'est l'effet Christian Chavassieux ça. Surtout qu'on n'en parle pas assez, alors comme ça je lui donner une micro-visibilité.

      Supprimer
  8. J’ai vu que chez Glénat il y a une BD historique de Christian Chavassieux, un tome 1 sur Hernan Cortès ,qui vient de sortir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen : Oui, j'ai vu ça aussi. Le thème ne me tente pas particulièrement, mais pour l'auteur je la lirai sûrement à l'occasion.

      Supprimer
  9. C'est vrai que le début est presque tout mielleux mais le roman dans son ensemble est formidable. Je te remercie d'avoir fait la promotion de l'auteur et de m'avoir permis cette belle découverte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yuyine : Oh, avec grand plaisir ! C'est un auteur qui n'a pas la reconnaissance qu'il mérite, alors que tous ses livres sont de grande qualité, dans des genres toujours différents.

      Supprimer