samedi 24 octobre 2020

Colson Whitehead - Underground Railroad

Underground Railroad, Colson Whitehead, 2016, 398 pages

« Depuis la nuit de son enlèvement, elle avait été évaluée et réévaluée, s'éveillant chaque jour sur le plateau d'une nouvelle balance. Connais ta valeur et tu connaîtras ta place dans l'ordre des choses. Échapper aux limites de la plantation, c'eût été échapper aux principes fondamentaux de son existence : impossible.
C'était la grand-mère de Cora qui parlait à travers elle, ce dimanche soir où Caesar mentionna le chemin de fer clandestin, l'Underground Railroad, et où elle dit non.
Trois semaines plus tard, elle dit oui.
Cette fois, c'était la voix de sa mère.
»
Cora est une jeune esclave dans une plantation de coton en Géorgie. Sous l'impulsion de Caesar, un autre esclave arrivé il y a peu, elle va risquer sa vie et s'enfuir. Pour l'aider, elle pourra compter sur l'Underground Railroad, le chemin de fer clandestin, vaste réseau secret d'aide aux esclaves, matérialisé ici par Colson Whitehead sous la forme d'un véritable train souterrain.
« Cora ne savait pas ce que voulait dire « optimiste ». Ce soir-là, elle demanda aux autres filles si elles connaissaient ce mot. Jamais personne ne l'avait entendu. Elle décréta que ça voulait dire « persévérant ». »
Underground Railroad est un roman fort et important. Tout autant part d'Histoire connue  (l'esclavagisme et la condition noire), part d'Histoire plus méconnue (le réseau clandestin) et histoire en tant que telle (Cora), il réussit sur tous les points et offre un livre étonnamment agréable à lire étant donné les sujets. Car malgré la dureté évidente du texte, Colson Whitehead ne cherche pas à appuyer démesurément son propos et à en rajouter sans cesse. Au contraire, il reste simple et cela n'en rend son propos que plus fort. C'est passionnant, moderne et, tristement, pleinement d'actualité, intelligent dans la forme et dans le fond, et ça n'oublie pas - alors que rien ne semble s'y prêter - de toujours essayer d'entrevoir une lueur d'espoir à l'horizon. À découvrir.
« Elle ne croyait pas à ce qu'il avait dit sur la justice, mais c'était doux de l'entendre.
Lorsqu'elle se réveilla le lendemain matin, elle se sentait mieux, et dut reconnaître qu'elle y croyait quand même, au moins un tout petit peu.
»
Couverture : Leigh Guildig / Traduction : Serge Chauvin
D'autres avis : Lhisbei, FeydRautha, TmbM, Yuyine, ...

26 commentaires:

  1. je l'ai dans ma PAL!!! je dois le lire depuis des lustres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82 : La malédiction des livres qui restent en PàL. ^^

      Supprimer
  2. Il est dans ma Wish-List mais je ne sais pas si il finira dans ma liseuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yogo : Tu es difficile à conseiller, je ne peux pas vraiment dire si ça te plaira. Mais ça se peut se tenter, c'est sûr. En tout cas le thème est clair, si tu as envie de lire à ce sujet un jour, c'est le livre parfait.

      Supprimer
    2. Comment çà difficile ! :p

      Ca fait partie des livres et des sujets que je veux découvrir pour varier mes lectures, voir d'autres choses (et forger mon empathie ;-) )

      Supprimer
    3. @Yogo : 😇
      Alors ça paraît être un bon livre pour tout ça, tu peux l'avancer d'un pas vers ta PàL virtuelle. ^^

      Supprimer
  3. Intéressant. Pas trop mon genre a priori, mais uui sait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys : Un personnage principal fort, un thème humain et historique, c'est un peu ton genre quand même, non ? Mais tout ne peut pas nous tenter - et heureusement. ^^

      Supprimer
    2. Vu comme ça, j'avoue. 🤪

      Supprimer
    3. @Alys : Tout est question de présentation. =P

      Supprimer
  4. J'ai toujours eu envie de le lire celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zina : Je peux confirmer que cette envie est justifiée, tu peux te lancer. ^^

      Supprimer
  5. C'est en effet un très bon livre, son sujet est stupéfiant, son traitement atypique et le périple passionnant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TmbM : Ah, ce train, quelle fabuleuse idée !
      J'avais zappé ton billet, c'est rajouté. ^^

      Supprimer
  6. Ca a l'air rudement bien ce bouquin, je pense pas en avoir entendu parler.
    *musique d'ascenseur l'abonné est parti regarder sa wishlist*
    ha ben non il y est pas
    *musique d'ascenseur l'abonné est parti l'ajouter à sa wishlist*
    voilà, réparé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Je l'avais noté quand Gromovar avait chroniqué "Nickel Boys" du même auteur - qui se retrouvera aussi ici un jour ou l'autre.
      Bonne idée cet ajout, c'est effectivement un bon livre. ^^

      Supprimer
  7. J’avais lu sur le thème de l’esclavage au Soudan,Bakhita de Véronique Olmi. Jamais lu de roman sur ce thème en Géorgie.On dirait qu’il y a une part de fantastique chez Colson Whitehead.Je le note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen : J'ai peut-être manqué de précision, au cas où : Géorgie, USA. ^^
      Il y a effectivement une part d'imaginaire, le train souterrain, qui donne de très belles images, mais ça reste léger au regard de l'ensemble.

      Supprimer
  8. Je suis entièrement d'accord avec toi. J'avais adoré ce roman que j'ai trouvé fort sans entrer dans l'exagération et le pathos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yuyine : Oui, c'est vraiment appréciable que l'auteur n'essaye jamais d'en faire des tonnes. Pas besoin de ça pour être marquant et touchant, au contraire.

      Supprimer
  9. J'adore cette idée de train souterrain... Bon, je ne suis pas trop d'attaque pour des lectures "lourdes" en ce moment mais je me le note précieusement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sabine : Et c'est vraiment très bien intégré, on y croit et ça fait de belles images, c'est une excellente idée. ^^
      Ce n'est finalement pas si lourd que ça j'ai trouvé, moins que ce à quoi je m'attendais, mais clairement y'a un fond qui n'est pas joyeux - euphémisme.

      Supprimer
  10. Même si le sujet me plait, pas dans l'immédiat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le chien critique : Mieux vaut le lire dans de bonnes conditions, c'est sûr.

      Supprimer
  11. Il a l'air très intéressant ce roman, je note pour plus tard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Il l'est oui, et je crois n'avoir vu que des avis positifs, ça se note en effet. ^^

      Supprimer