mardi 28 janvier 2014

Régis Goddyn - Le Sang des 7 Rois, Livre Deuxième

Fiche technique :

Titre : Le Sang des 7 Rois, Livre Deuxième
Auteur : Régis Goddyn
Date de première publication : 2013
Nombre de pages : 400
Taille de l'écriture : Moyenne

Série : Le Sang des 7 Rois
Tome : 2/7

Quatrième de couverture :

- Tu n'es pas une fille Rosa, tu es un miracle. Fernest se pencha et cueillit une petite fleur qu'il lui glissa dans les cheveux.
- Pourquoi m'aimes-tu?
- Je t'aime… parce que tu en as besoin.
- Ce n'est pas une raison.
- Alors je t'aime parce que j'en ai besoin.
Rosa essaya de voir les voyageurs en contrebas. Ils étaient trop loin, et dissimulés par le relief. Elle ferma les yeux et sentit leur présence, leurs émotions, leurs douleurs et leurs peines. Elle s'écarta pour regarder Fernest, puis elle détourna le regard comme pour se mesurer au glacier, colossal nuage pétrifié sur le flanc de la crête. Elle resta ainsi longuement avant de reprendre la parole.
- On ne m'a jamais aimée, Fernest.

Mon avis :

   Retour dans l'heptalogie de Régis Goddyn, avec une nouvelle couverture joliment crayonnée de Yann Tisseron. Du Livre Premier, je garde le souvenir d'un bon tome d'introduction avec une super idée : le sang bleu. Le Livre Deuxième réussira-t-il à confirmer ?

   Dans la logique du premier tome où Régis Goddyn n'hésitait à proposer plusieurs fois les mêmes explications, ce livre commence par un court résumé de l'histoire lue précédemment, ce qui ne fait jamais de mal. L'occasion de remarquer que le Livre Premier était bien plus riche que ce que je m'en souvenais (c'est à dire le sang bleu dans ses grandes lignes et l'histoire d'Orville). Une impression qui s'étendra tout au long des premiers chapitres, le temps de récupérer à peu près l'ensemble de mes repères.

   Le Livre Premier avait mis un peu de temps à véritablement se lancer, le niveau augmentait au fur et à mesure. Pour le Livre Deuxième... c'est la même chose. Cela s'explique : la première partie prend le temps de passer en revue les différents personnages et de relancer les intrigues. Mais surtout le début se concentre principalement sur Rosa, alors que la seconde partie met plus en avant Orville. Et ce dernier est bien plus intéressant que cette première (pour de multiples raisons, comme le fait qu'il fréquentera des pirates, mais essentiellement parce qu'il est intrinsèquement plus intéressant).

   Ce deuxième tome est dans la droite lignée du premier. C'est sympathique, de plus en plus au fil des pages. Le nombre de personnage continue de grimper et commence à être conséquent. Cela offre un panel d'informations tout aussi conséquent et une belle vue d'ensemble de la situation. Je n'arrive par contre pas à évaluer si l'histoire avance vraiment. Mon impression globale est qu'il n'y a pas de grands éclats, que l'histoire suit son cours "normalement". 

   De manière naturelle, à la suite du paragraphe précédent, j'avais écrit ceci : "il n'y a pas - pas encore ? - le petit truc pour faire passer la série au niveau supérieur". Je vous le raconte car je trouve que ça résume bien le sentiment que me laisse ce livre : bien, mais pas inoubliable. Sauf qu'en réfléchissant, je me suis souvenu que ce "petit truc" était peut-être déjà là. Sous la forme d'un court chapitre. Plus qu'intriguant. Qui a le potentiel de modifier considérablement la série. Mais nous n'avons le droit pour le moment qu'à un court aperçu, presque un teasing. Juste ce qu'il faut pour donner envie de lire la suite, pour découvrir si Régis Goddyn saura concrétiser tout ce potentiel. En espérant que cela commence dès le Livre Troisième, prévu pour Février 2014.


Et une lecture pour le Challenge Francofou.

2 commentaires:

Kissifrott a dit…

Plus de note non plus ? c'est l'Appel des Origines ça :D

Baroona a dit…

C'est la révolution !
J'ai jamais apprécié ce système de notes en fait, j'ai enfin décidé de passer le cap.