mardi 17 décembre 2013

Jack Vance - Le Prince des étoiles

Fiche technique :

Titre : Le Prince des étoiles
Auteur : Jack Vance
Date de première publication : 1963
Nombre de pages : 319
Taille de l'écriture : Moyenne

Série : La Geste des Princes-Démons
Tome : 1/5

Quatrième de couverture :

Kirth Gersen a voué son existence à une vengeance. Des princes des étoiles ont jadis tué ses parents et emmené sa famille en esclavage.
À la poursuite d'Attel Malagate, le premier d'entre eux, dont il ne connaît que le nom, Gersen s'engage à travers la Galaxie dans une impitoyable chasse à l'homme.

Mon avis :

   Jack Vance est mort en mai dernier, ce qui a donné la bonne idée à Cornwall de lui rendre hommage en organisant le Défi Jack Vance, qui consiste à lire des ouvrages de l'auteur. L'occasion pour moi de le découvrir.

   Le Prince des étoiles est le premier tome, sur cinq, de La Geste des Princes-Démons. Cette série conte les aventures de Kirth Gersen, un terrien qui recherche les 5 Princes-Démons qui ont réduit son village en esclavage pour se venger (et soyons clairs, se venger veut dire les tuer). 5 livres, 5 ennemis, je ne vous fais pas un dessin.

   C'est une pure aventure spatiale que propose Jack Vance. Basiquement, son héros voyage dans l'espace et s'infiltre dans divers lieux (avec le lot de bagarres et d'explosions réglementaire) pour arriver à ses fins. Pas de longues explications, pas de grandes réflexions sur la vengeance et le fait de tuer, ici c'est l'action et l'aventure qui priment. Entre tout ça, Jack Vance nous explique rapidement le passé de Kirth, juste ce qu'il faut pour donner de la cohérence au tout.

   Cela peut sembler un peu barbare de la manière dont je l'explique, mais c'est quand même un peu plus que ça. Pas de testostérone à profusion, Kirth agit aussi et surtout avec intelligence. D'ailleurs, le livre tournera quasiment au roman policier dans sa seconde partie quand, à la recherche de l'identité véritable d'Attel Malagate, Kirth devra démêler le vrai du faux devant trois suspects.

   Bien que le livre ne soit pas saturé de descriptions, Jack Vance parvient quand même intelligemment à créer et faire découvrir son univers via des citations et extraits de textes présents à chaque début de chapitre. Toujours en rapport avec ce qui va suivre, c'est un moyen sympathique d'en apprendre un peu plus sans faire baisser le rythme du roman.

   Le Prince des étoiles est une histoire tout à fait plaisante. Pas de prise de tête, ce n'est clairement pas là pour révolutionner le genre, mais c'est tout à fait efficace pour une aventure rythmée. Un bon moment à passer, c'est bien là l'essentiel.

« Qu’est-ce qu’un méchant ? Est méchant tout homme qui contraint ses semblables à l’obéissance pour atteindre ses buts personnels, détruit la beauté, provoque la douleur, supprime la vie. Il faut te souvenir qu’en supprimant les méchants, tu ne détruis pas le mal, car ce serait confondre un individu avec une situation. (...) C’est une tâche dont tu ne verras jamais la fin. »


Conclusion :

4/5 : À lire pour peu de réflexions/descriptions et beaucoup d'actions/aventures.

Starwars Main Theme by John Williams on Grooveshark
Parce qu'étoiles et aventures...

4 commentaires:

Lorhkan a dit…

Ça m'a tout l'air d'être du Vance pur jus : une aventure pas prise de tête, un bon moment de lecture. C'est toujours pareil quand on lit du Vance : on est quasi sûr de passer un joli moment d'aventure et d'évasion.

Baroona a dit…

C'est exactement ça ! =D

Vert a dit…

Ah oui effectivement à te lire on dirait une description des aventures de Cugel mais dans l'espace (et la poisse en moins peut-être xD)

Baroona a dit…

Cela pourrait être un argument pour que je lise enfin Cugel - que j'ai toujours trouvé trop antipathique dans les chroniques que j'ai lu, ça ne m'a pas motivé.
Effectivement, pas de poisse pour Kirth Gersen, on le qualifierait plutôt de chanceux (en omettant sa jeunesse). ^^