vendredi 14 octobre 2022

Joëlle Wintrebert - Pollen

Pollen, Joëlle Wintrebert, 2002, 317 pages

Sur Pollen, des descendantes de la Terre ont fondé une société matriarcale où la violence est proscrite, les quelques guerriers assurant la protection de la planète étant stationnés sur un satellite naturel. L'autre particularité de Pollen, c'est la reproduction, exclusivement in vitro et créant des sorories composées de deux femmes et un homme. Un système qui tend vers l'utopie. Mais toute utopie a ses zones d'ombre et ses esprits rebelles. En l'occurrence, la triade de Sandre, Salem et Sahrâ, dont le premier nommé commet, dès la première page, l'un des interdits absolus de Pollen : un meurtre.

Pollen a, sur de nombreux points, des airs d'Ursula Le Guin. D'abord pour sa plongée un peu ardue dans un tout nouveau monde, aux conventions bien différentes des nôtres et qui se dévoileront peu à peu, apportant cette satisfaction de la découverte et de la compréhension de l'altérité. Une différence qui s'étend dans l'écriture de Joëlle Wintrebert, où la règle de primauté s'accorde au féminin. Une discrète touche qui fait pleinement sens.

La société de Pollen est donc un matriarcat et cela fait une bonne base pour classer le roman dans les textes féministes. Pourtant, les enjeux de l'ouvrage sont plus vagues et modérés. C'est là que l'on retrouve certainement le plus grand point commun avec Ursula Le Guin : Joëlle Wintrebert propose un texte tout en nuances, sans manichéisme ou idéalisation, qui pose un regard lucide sur les relations humaines et qui s'avère un formidable hymne à l'égalité. Et tout ça avec un récit dynamique. Un très bon roman en somme.

Couverture : Olivier Fontvieille

12 commentaires:

  1. J'ai lu un gros recueil de nouvelles publié au Bélial d'elle, La créode et autres nouvelles et ce roman a l'air d'être tout à fait dans la même ligné thématique. C'est un master piece si tu cherches à continuer à découvrir l'autrice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly : Fun fact : je pensais que c'était ma première lecture de l'autrice, mais en fait je me suis rendu compte après que j'avais déjà lu un roman d'elle - clairement pas un souvenir impérissable. 😅 Je note "La Créode" du coup !

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas, ça a l'air très intéressant !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai la Créode dans ma wishlist depuis longtemps (on se demande bien à cause de qui) mais celui-là a l'air fort intéressant aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vert : Et il a l'avantage, si j'en crois Tigger Lilly, d'être bien plus court. ^^

      Supprimer
  4. Trop fort. Je n'ai jamais entendu parler de cette autrice. (Enfin, peut-être chez Tigger Lilly, mais j'ai oublié. 🤣) Merci pour la (re)découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfiou! Non seulement Tigger Lilly a bien chroniqué Créode à l'époque, mais en plus elle fait "bip bip Alys" dans son billet, j'ai lu ledit billet des années plus tard ET je l'ai commenté!! 😂 Bon, j'ai reconnu la couverture en la voyant... 😁
      https://dragongalactique.com/2013/09/10/la-creode-et-autres-recits-futurs-joelle-wintrebert/

      Supprimer
    2. @Alys : Je suis absolument choqué que tu n'aies pas encore lu le recueil. Moi qui te croyais passionné par les dinosaures... 😇

      Supprimer
  5. Merci pour la découverte, il faudrait que je lise cette autrice un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @shaya : Elle doit clairement faire partie de ta liste d'autrices à découvrir, avec ce livre en particulier !

      Supprimer