mercredi 6 février 2019

Tout feu tout flamme #1 - Les Pépites de l'imaginaire

"Tout feu tout flamme", ou "Nos éditeurs ont du talent", c'est une petite rubrique de billets d'humeur sur la sphère SFFF. À prendre pour ce que ça vaut, c'est à dire pas grand chose, mais surtout avec plus d'amusement que d'énervement. Sauf si on parle de Pygmalion bien sûr. Ou peut-être de crowdfunding.
Avec l'aimable, et involontaire, participation des membres du Dernier Discord Avant la Fin du Monde, précieuse source d'informations et de débats.
Avis aux associations : aucun éditeur ou auteur n'a été maltraité pour les besoins de ces articles. En tout cas pas volontairement.

Connaissez-vous les Indés de l'Imaginaire ? Sûrement, le regroupement des éditions Mnémos, Les Moutons Électriques et ActuSF étant désormais bien installé parmi les figures du milieu. Et pour la troisième année consécutive, le mois de février est l'occasion pour eux de dévoiler leurs "Pépites de l'imaginaire" !

Quoi ? Vous ne savez pas ce que c'est ? Mais si voyons, c'est comme la rentrée de la fantasy française, sauf que ce n'est pas en septembre. Reprenons à la base avec un extrait de L'Indé n°10, feu (?) le magazine gratuit des Indés :
Soyez attentifs, un élément important se cache dans ce texte.
Une présentation que l'on peut compléter avec un extrait de la présentation de cette année (lue sur la page facebook des Indés, parce que le site officiel...) :
« Chaque année en février, les Indés de l'imaginaire propose des nouveaux auteurs, des premiers et deuxièmes romans extraordinaires, des pépites à dévorer ! »
(A) Alors mon cher Watson, vous avez évidemment vu la subtilité ? Non ? Nous y reviendrons plus tard.

Les "Pépites", ce sont donc trois romans de trois nouveaux auteurs que les Indés veulent mettre en avant par une sortie simultanée et une petite campagne de promotion. Vous comprenez bien la même chose ? Une idée sympa donc. En 2018 c'était ça :

Eh oui, ça fait déjà - ou seulement - un an !
Et en 2019, nous avons le droit à :
Quel dommage que le roman de gauche ne soit pas le sujet du jour...
Voilà. Fin. C'est quand même un poil amusant/étonnant, non ?
Quoi ? Vous n'avez toujours pas compris le piquant de la chose ? Allez, un dernier indice avec une présentation un peu plus évidente, mais c'est bien parce que c'est vous. Et ensuite, si vous avez envie d'un petit cours de marketing situationnel, vous pourrez retourner plus haut au point (A).
Cliquez sur l'image pour bien savourer cette information.

18 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je laisse chacun accommoder sa pizza comme il le souhaite ! =P

      Supprimer
  2. Ça choque si je dis que ça me choque pas ? C'est juste son deuxième roman au monsieur ? Bon après j'ai pas trop trop suivi, ils ont peut être mis en avant le côté premier roman alors que ce n'est clairement pas le cas ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a rien de réellement choquant - et l'idée n'est pas de les stigmatiser - c'est juste amusant/anecdotique à mon sens. ^^
      C'est bien son deuxième roman, en imaginaire en tout cas. Il n'y a jamais eu écrit seulement "premiers romans" dans leurs présentations, il y a toujours eu quelques petits trucs imprécis autour, mais c'était dans ce sens que je l'avais toujours compris. Ce qui est sûr en tout cas, c'est que la mention "et deuxièmes romans" n'est apparue que cette année. =P

      Supprimer
  3. Alors du coup, est-ce qu'ils n'ont pas eu de coup de cœur pour un premier roman dans leurs manuscrits cette année ou est-ce que c'était juste plus vendeur de glisser un t2 dans les pépites ? Bon ça ne me choque pas plus que ça, c'est juste dommage de ne pas laisser sa chance à un premier roman comme promis au départ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait ? J'aurais tendance à imaginer - ou j'ose espérer - que c'est le premier cas, il n'y a rien de contrôlable dans le fait d'avoir un premier roman coup de coeur dans l'année, donc ça peut ne pas arriver j'imagine ? "Choquant" est clairement un mot trop fort, c'est un peu triste à la rigueur, mais surtout assez amusant/ironique. ^^

      Supprimer
  4. Et heureusement que tu ne parles pas de crowdfunding :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JA-MAIS ! Je ne vois pas du tout ce qu'il y aurait à en dire. =P

      Supprimer
  5. Aurons nous le droit à « des premiers, deuxièmes et troisièmes romans extraordinaires, des pépites à dévorer ! » l'année prochaine ? That is the question.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire sera évidemment mentionné dans un prochain article si la prophétie se réalise. Réponse dans un an, l'attente sera longue !

      Supprimer
  6. Les pépites c'est 1 livre par éditeur. La bonne question à se poser c'est au catalogue des Moutons, y-a-t-il un premier roman cette année ? (spoiler : les Moutons ne publient pas de prévisionnel de parution, mais quelque chose me dit qu'il n'y a pas de primo romancier au 1er semestre). Si pas de premier roman, pourquoi pas le second du coup ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais pourquoi pas, en effet. Ça ne me dérange pas plus que ça. C'est juste assez amusant à voir et à noter, et peut-être un poil dommage (surtout que, je cite les Moutons, "Nicolas Texier fut notre pépite 2018, très remarqué et bien vendu" - aura-t-on le droit à Jaworski l'an prochain ? =P).

      Supprimer
  7. Ps : je ne parviens plus à me connecter au Discord, et j'ai l'impression d'avoir raté une conversation intéressante :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jamais vous lisez ce commentaire, n'ayez pas peur : le problème de Lhisbei a été réglé ! L'accès au Discord est simple, n'hésitez pas à nous rejoindre ! =D

      Supprimer
  8. Ah bah bien, tu fais dans le drama pour attirer les visiteurs maintenant ;P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été checker, rien que pour toi, les stats Blogger... et je dois mal m'y prendre parce que je fais moins de vues qu'habituellement. =P

      Supprimer
  9. Tu m'ôtes les mots de la bouche ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes mes excuses. C'est sans douleur au moins ? =P

      Supprimer