mardi 13 mars 2018

L.L. Kloetzer - CLEER

CLEER, L.L. Kloetzer, 2010, 406 pages.

Est-il vraiment possible de parler de CLEER ? Le sous-titre, « Une fantaisie corporate », dit certainement tout ce qu’il y a à savoir. Je suis en tout cas heureux de n’avoir pas pris l’habitude de commencer mes « avis » par un résumé de l’histoire...

Fantaisie corporate donc. À la fois capitaliste et onirique, concrète et flou. Ayant déjà lu auparavant Anamnèse de Lady Star, je savais en partie à quoi m’attendre - et je n’ai pas été déçu. Je serais bien incapable de conseiller ce livre à quiconque : comment savoir s’il va plaire ? Personnellement, je l’ai trouvé hypnotisant. Et j’aime être hypnotisé par L.L. Kloetzer.

4 commentaires:

Tigger Lilly a dit…

J'avais beaucoup aimé également.

Baroona a dit…

=D

Vert a dit…

J'avais bien aimé aussi (enfin pour les parties que j'ai réussi à comprendre xD). Et puis c'est la première fois que je lisais un roman de SF qui aurait sa place dans le rayon Management de la bibliothèque où je travaille, mine de rien c'est pas courant xD

Baroona a dit…

Mais mieux vaut tout de même ne pas le mettre au rayon Management, je ne suis pas sûr que ça ferait gagner des lecteurs à la SF. ^^