samedi 19 octobre 2013

Thomas Day - This is not America

Fiche technique :

Titre : This is not America
Auteur : Thomas Day
Date de première publication : 2009
Nombre de pages : 122
Taille de l'écriture : Petite

Quatrième de couverture :

Ce n'est pas l'Amérique.
En tout cas, pas la nôtre.
Mais c'est la sienne. L'Amérique de Thomas Day, où frayent dans un carambolage d'influences, le carton pâte fané d'une puissance passée, le road sign rouillé — moitié ensablé — qui indique le chemin de la Zone 51, le cool déjanté d'un Tarantino sous crack et l'ombre, découpée dans la lumière du couchant sur John Ford's Point, de ce héros américain — la mâchoire carrée et le zygomatique en berne — qui regarde loin, vers l'horizon et la Frontière.
This is not America c'est trois nouvelles, lettres d'une Amérique qui n'est tellement plus elle-même qu'on a déjà l'impression de la connaître.

Mon avis :

   Alors qu'est récemment sorti le recueil Sept secondes pour devenir un aigle, je me suis penché sur un autre recueil de nouvelles de Thomas Day : This is not America. Avec en prime une participation de plus pour le JLNN de Lune, ainsi que pour le Challenge Francofou.

   This is not America comporte trois nouvelles, dont une inédite (les deux autres ayant déjà été publiées en 1999 et 2002). Une thématique commune : les Etats-Unis, de manière un peu différente de la normale. Avec des petits sous-titres indicatifs pour chaque récit : Naguère, Hier & Ailleurs, Demain. Mais tout ça n'est qu'un prétexte. Un prétexte pour lire trois grandes nouvelles.

   Cette année-là, l'hiver commença le 22 novembre débute par sa fin, à la manière d'un épisode de Breaking Bad. Pourtant, l'histoire de ces trois cow-boys des années 60 va rester prenante tout du long, bien servie par un rebondissement inattendu (en tout cas personnellement je ne l'ai pas vu venir, même si après la lecture on se rend compte qu'il y avait de gros indices).

   American Drug Trip est une nouvelle plus drôle et complètement loufoque, avec une des meilleures utilisations des mondes parallèles que j'ai pu lire. Pour le résumé, je ne peux que citer la nouvelle elle-même : « C'est un film dont on aurait mélangé les bobines, avec un bout de comédie misérabiliste, un bon bout de film de gangsters, un passage porno et un final que j'appellerai juste pour le fun « Danse avec les ours ». »

   Éloges du sacrifice a un titre particulièrement explicite, même s'il aurait aussi pu s'intituler "Le sacrifice à travers les âges". La nouvelle qui pose le plus de questions concrètes et offre le plus de réflexions immédiates. Je suis un peu incertaine sur la conclusion, mais cela reste une bonne nouvelle. Les fans d'Histoire se régaleront.

   Trois belles nouvelles, même si elles ne sont pas dénuées d'une certaine cruauté. Comme à son habitude, Thomas Day nous offre le plaisir de la lecture par de bonnes histoires, mais avec toujours de grandes idées et un contexte recherché et documenté. N'hésitez pas !




Conclusion :

5/5 : A lire absolument parce que c'est court, efficace et surprenant.

Breakfast in America by Supertramp on Grooveshark
Parce qu'America, tout simplement...

Aucun commentaire: