lundi 24 octobre 2016

Robin Hobb - En quête de vengeance

En quête de vengeance, Robin Hobb, Tome 8a/9 du cycle de L'Assassin royal, 2015, 461 pages.

Suite des aventures de Fitz, du Fou, d'Abeille et de tous les personnages des Six-Duchés (voire même d'ailleurs), qui sont désormais bien plus que de simples personnages. C'est d'ailleurs la bonne nouvelle de cette première partie du deuxième tome : tous les personnages sont sympathiques, ou tout du moins appréciables à suivre, même ceux qui semblaient encore un peu en retrait auparavant (Abeille, pour ne pas la citer).

L'autre bonne surprise, c'est que ça bouge de plus en plus et que le prochain tome promet d'être palpitant. C'est logique me direz-vous, et vous auriez raison, mais cela fait tout de même plaisir à voir. Et entendons-nous bien : le tome présent est déjà bien palpitant. Mais le prochain le sera encore plus !

Du côté du négatif, la page est presque blanche. La fin du roman est abrupte, mais c'est là un problème éditorial et non une volonté de l'auteure. Ce petit goût d'inachevé n'en reste pas moins dommageable. Je n'ai pas non plus ressenti d'émotion intense en lisant une des scènes cruciales du livre, scène espérée depuis de nombreuses années et qui ne m'a pas paru si extraordinaire que ça en comparaison de l'impact monumental qu'elle a pour Fitz.

Cela reste néanmoins un défaut à la marge. En Quête de vengeance est un nouveau très bon récit de Robin Hobb avec tous les éléments habituels de la série. Les fans apprécieront et ne retiendront qu'une chose : vivement la suite !

2 commentaires:

Endea a dit…

Tu as déjà lu le Tome 4 ? je viens de le finir, il est effectivement palpitant.
Quel bonheur de retrouver tous les ingrédients qui ont fait de la Citadelle des Ombres un roman formidable.
Vivement les suites, c'est long d'attendre !

Baroona a dit…

@Endea : Pas encore mais ça ne devrait pas trop tarder, j'ai hâte, surtout si tu me confirmes qu'il est fort bon !