jeudi 17 septembre 2015

Stanislas Lem - Solaris

Solaris, Stanislas Lam, 1961, 250 pages.

Solaris est une planète très particulière et un mystère pour les scientifiques depuis des dizaines d’années. En orbite autour de deux soleils, elle n’en reste pas moins stable. Inhabitée, elle est pourtant recouverte d’un océan qui pourrait être intelligent. C’est dans ces conditions que le docteur Kelvin arrive dans la station scientifique qui étudie Solaris.

Solaris est un livre étrange. En premier lieu pour son démarrage, qui semble parfaitement improbable avec ce scientifique qui arrive dans une station presque désertée sans être préalablement au courant et la découverte de ce qui sera le cadre d’un quasi-huis clos, le tout in media res.

Pourtant, il se dégage rapidement une ambiance à la Doctor Who, par ce décor fermé avec peu de personnages rapidement caractérisés mais surtout par cet esprit de mystère surnaturel scientifique qui ne demande qu’à être exploré et résolu.

Mais le Docteur n’arrive jamais. Malheureusement. À la place on trouve plutôt de longues descriptions scientifiques. Le travail sur cette planète nouvelle est fascinant mais cela s’avère tout de même bien trop aride et long pour garder la pleine attention du lecteur. D’autant plus que l’histoire en elle-même, pourtant suffisamment accrocheuse dans ses moments actifs, ne mène presque nulle part.

Malgré quelques forces – un très grand sens de la création notamment - et bons passages, Solaris ne s’avère pas un livre marquant ni même vraiment recommandable, l’histoire semblant pouvoir se résumer en 5 lignes. À la différence du docteur Kelvin, vous voilà avertis.


Cinquième escale pour le Summer Star Wars

Onzième lecture pour le challenge Summer Short Stories of SFFF

6 commentaires:

Vert a dit…

Tiens c'est marrant j'ai entendu quelqu'un parler du bouquin dans le métro l'autre jour xD. En tout cas je note que y'a plus prioritaire à lire ^^.

Baroona a dit…

Woh, une coïncidence pas du tout facile. =O
Tout à fait, tu peux te concentrer sur autre chose. ^^

Lorhkan a dit…

Moui moui moui, rien ne presse donc... :)

Tigger Lilly a dit…

Mince, c'est pas un classique de la SF ce bouquin ? Il n'a pas l'air d'apporter grand chose :/

Lune a dit…

Un classique qui ne serait pas à la hauteur de sa réputation ? Il ressort bientôt en intégrale chez Denoël, ce sera sûrement l'occasion de m'y frotter !

Baroona a dit…

@Lorhkan -> Oui, va plutôt lire du Le Guin et du Banks. =P

@Tigger Lilly -> Si, je crois. =/ Je pense qu'il a plutôt mal vieilli parce qu'il y a tout de même du bon mais ça n'a plus grand chose d'étonnant aujourd'hui... Pris en tant que pièce archéologique c'est surement mieux. ^^'

@Lune -> Bon courage, j'espère que tu aimes l'aridité. ^^