mercredi 6 août 2014

George R.R. Martin - Le Trône de fer, Intégrale 4

Le Trône de fer, Intégrale 4, George R.R. Martin, 2005, 891 pages.

Après une fin de troisième tome mouvementée (d'accord, plus que mouvementée), le quatrième tome s'annonçait forcément un peu plus calme. Ne serait-ce que pour garder quelques personnes en vie, dans l'optique de parvenir à terminer l'histoire avec autre chose que seulement des enfants.

Et effectivement, l'histoire est relativement calme. Moins de morts, en tout cas chez les personnages que nous suivons. Peu de grands chamboulements. Pourtant, ça n'empêche pas ce tome d'être toujours aussi intéressant. George R.R. Martin a cette faculté de rendre captivant même le fait le plus mineur. Surement parce que l'on sait que tous les détails sont importants, que tout peut basculer à la moindre phrase. Et parce qu'on y est attaché à cette brochette de personnages, même ceux qu'on n'apprécie guère.

Ainsi, les pions se remettent en place sur l'échiquier. On sent se profiler quelques coups importants dans le futur mais nous n'en avons ici que les prémisses. Mais il faudra attendre le tome 6 pour véritablement voir l'enfer se déchaîner de nouveau sur Westeros. Car ce quatrième tome n'est quasiment qu'un demi-tome, contant seulement les événements se déroulant au sud du continent (Port-Réal, Dorne, Eyrié,...) ainsi que sur les îles de Fer et Braavos. Pour le reste du monde, direction le tome 5.

Fondamentalement, on retrouve dans ce livre les mêmes ingrédients qui ont fait la qualité des trois premiers, je ne perdrai donc pas de temps dessus. Il y a tout de même une chose qui semble évoluer : la place des femmes. Bien aidé par le taux de mortalité croissant de la gent masculine, il s'avère que Le Trône de fer est de plus en plus une série avec des personnages féminins d'importance. La série en compte depuis le début un certain nombre en tant qu'héroïnes, dans des rôles et caractères bien différents, mais je trouve que leur place est de plus en plus importante. Une caractéristique qu'on ne s'attendrait pas forcément à rencontrer dans un tel univers et une nouvelle preuve de la grandeur de cette série.

5 commentaires:

Plume a dit…

Tout à fait d'accord avec toi. J'ai personnellement été surprise d'apprécier autant ce tome alors que je m'attendais à ce que ce soit laborieux. Moins palpitant mais instructif sur ce qu'il va se jouer dans mes prochains tomes :)

Vert a dit…

Bon comme je vais le lire pendant les vacances, je garde ton article sous le coude et je reviens le lire après ^^

Baroona a dit…

@Plume -> Exactement !

@Vert -> Dans 2-3 jours donc ? =P

Vert a dit…

Pas tout à fait :P
Au final je trouve qu'il ressemble au tome 2, très lent, mais là je savais à quoi m'attendre et j'apprécie plus ^^.
Et effectivement c'est assez marrant l'importance des femmes, et de tous les "laissés-pour-compte" en général (les enfants, les femmes, les gros, les nains, les amputés :D).

Bon je vais aller mettre mon avis dans ma chronique au lieu de m'étaler ici :D

Baroona a dit…

Il a l'appréciation des tomes précédents pour l'aider. ^^
Y a-t-il en fait encore des personnages "normaux" ? xD