jeudi 27 février 2014

Paul J. McAuley - L'Homme

Fiche technique :

Titre : L'Homme
Auteur : Paul J. McAuley
Date de première publication : 2012
Nombre de pages : 26 (pdf)
Taille de l'écriture : Moyenne

Quatrième de couverture :

Les Jackaroos, mystérieuse race extraterrestre, ont offert la planète Yanos aux humains. Une planète vierge, ou presque : y demeurent des artefacts au fonctionnement obscurs, qui laissent des débris de plastique sur les plages. La vieille Cho Ziyi arpente ces plages depuis des décennies, gagnant sa vie en ramassant et revendant ces rebuts. Un soir de tempête, un homme nu vient frapper à sa porte. Qui est-il ? Ou qu’est-il ? Car l’individu, muet, a pour étrange caractéristique de se nourrir que de plastique...

Mon avis :
« L’homme lui vint une nuit, en pleine tempête de flux. »
   L'Homme est une nouvelle de Paul J. McAuley publiée dans le Bifrost 71. Elle a remporté le prix des lecteurs Bifrost 2013 de la meilleure nouvelle étrangère. À la suite de quoi Le Bélial' l'a très gentiment proposée gratuitement pour les hérétiques qui ne lisent pas leur Bifrost trimestriel (tel l'infâme qui écrit ces lignes).

   Ziyi, une veille dame vivant seule avec ses deux huskies, voit un jour un homme, nu et muet, frapper à sa porte. Qui est-il ? D'où vient-il ? Ce sont les questions que Ziyi se posent. À cette liste, le lecteur rajoutera : Où sommes-nous ? Quand sommes-nous ? Quel est ce monde ?

   Le début du récit fait un peu peur, avec pas mal de néologismes et une situation mystérieuse. On se sent un peu perdu. De la même façon que si un inconnu venait frapper à notre porte ? Bien vite néanmoins, le texte se simplifie, on prend nos marques et on apprécie l'histoire. De la même manière que Ziyi et l'homme s'apprivoise et que leur relation s'installe et se développe.

   Il y a un petit goût de "vite fait, bien fait" à la lecture de cette nouvelle. L'histoire est simple et va à l'essentiel. Je me suis fait la réflexion qu'elle aurait peut-être mérité quelques pages supplémentaires pour prendre son temps et se détailler. Notamment sur son background, ce futur dont nous n'avons qu'un aperçu, qui donne envie d'en savoir plus et d'obtenir quelques réponses. Et en même temps, pourquoi ? L'Homme n'est pas vraiment une histoire de science-fiction. C'est l'histoire d'une rencontre entre deux êtres, d'une relation qui se crée. Et en peu de mots, tout comme il y a peu de mots entre les deux personnages, Paul J. McAuley parvient à raconter une touchante histoire.

5 commentaires:

Lune a dit…

Une très belle histoire en effet !

Tigger Lilly a dit…

C'est une très belle histoire. J'avais voté pour elle pour le prix des lecteurs.

Baroona a dit…

@Lune -> Tout à fait.

@Tigger Lilly -> Je dois donc te remercier, tu as participé à ma lecture ! ^^

Vert a dit…

Faut que j'aille la déterrer dans ma liseuse ^^

Baroona a dit…

Au plus vite ! C'est bon et c'est rapide à lire, parfait à éliminer de la non-PAL numérique. =P