samedi 26 novembre 2016

Mack Reynolds - Les Gaspilleurs

Les Gaspilleurs, Mack Reynold, 1967, 102 pages.

Il n'y a fondamentalement rien de SFFF dans cette nouvelle de Mack Reynolds. Si ce n'est une troublante lucidité sur les enjeux de notre monde capitaliste. Car par le biais de l'infiltration de Paul Kosloff, agent secret américain qui voue une haine aux communistes, dans un nouveau milieu gauchisant, Mack Reynolds nous donne une leçon de politique, d'écologie et de sémantique.

Mais attention, la leçon est loin d'être pompeuse ou ennuyante. De manière simple, l'auteur nous livre les bases de notre monde actuel et de notre société de consommation. L'histoire est quasiment insignifiante et pourtant la lecture se fait avec plaisir car le ton n'est absolument pas moralisateur.

Étonnamment, malgré la maigreur de l'intrigue, Les Gaspilleurs est une bonne lecture, intelligente et toujours d'actualité. Si ce n'est en aucun cas une baffe littéraire, il ne peut pas faire de mal de se remettre en mémoire le message diffusé par cette nouvelle.

2 commentaires:

Vert a dit…

Intéressant, comme toujours avec cette collection...

Baroona a dit…

@Vert : C'est le premier que je lis dans la collection, ça donne envie de poursuivre la découverte. ^^