jeudi 1 mars 2018

Robert A. Heinlein - Double étoile

Double étoile, Robert Heinlein, 1956, 291 pages.

Encore un bon Heinlein ! Certes, ce n’est peut-être pas une œuvre incroyable et révolutionnaire, mais quel plaisir à lire ! Avec en prime, cette fois, une mise en avant du métier d’acteur saupoudrée d’un peu de coulisses politiciennes.

Mais qu’importe les thématiques. Robert Heinlein signe là un nouveau bon roman... ou bien est-ce un film ? Car Double étoile semble être taillé pour le cinéma, au moins dans sa première partie très rythmée, énigmatique et visuelle. Et même si la seconde partie est plus douce, on reste accroché à son siège jusqu’au bout, attaché sans s’en rendre compte à ce (ces ?) personnage principal qui n’inspirait pourtant pas forcément la sympathie au démarrage.

4 commentaires:

Thomas Day a dit…

En fait, il y existe un film (plutôt bon d'ailleurs), qui ressemble fort étrangement à Double étoile :
http://www.imdb.com/title/tt0095654/
Pleine lune sur Parador
Qui est lui même un remake d'un film de 1939, The magnificent fraud, tiré d'une nouvelle de Charles G. Booth.
Est-ce que Heinlein a plagié (le mot est trop fort) Booth avant d'être plagié par Pleine Lune sur Parador, je l'ignore, mais tout ça est assez drôle.

Baroona a dit…

Woh, merci pour ces infos !
C'est en effet étonnant et amusant. De la libre inspiration dirons-nous... ^^

Vert a dit…

Faut vraiment que je m'intéresse plus à Heinlein un jour, mais faut déjà que je fasse un sort à Starship Trooper (vu qu'on l'a à la maison)

Baroona a dit…

Je ne peux que te le conseiller, pour ma part je n'ai jamais été déçu. (Attention tout de même, « Starship Troopers » est surement un peu particulier. ^^)