lundi 13 novembre 2017

Jean-Philippe Jaworski - Chasse Royale (2)

Chasse Royale 2, Jean-Philippe Jaworski, Tome 2b/3 de Rois du Monde, 2017, 349 pages.

Chasse Royale est la suite directe de Chasse Royale. Pas le tome suivant, non, la vraie suite directe. Le deuxième chapitre. Et même pas le dernier puisqu'un troisième "volume" viendra conclure cette deuxième branche. Le deuxième tome de la série Rois du monde sera donc une trilogie. Une trilogie dans la trilogie, en toute simplicité. Un découpage à rendre jaloux Pygmalion.

Qu'est-ce que cela change au final ? Pas grand chose. Un peu moins d'aide pour le lecteur peut-être, l'histoire reprenant comme le chapitre suivant la fin de Chasse Royale 1, sans les éventuels rappels de début de tome de certaines séries. À part ça, la différence est invisible, hormis une potentielle excuse pour le lecteur qui trouverait le tome un peu plus faible ou inactif : ce n'est pas un tome, juste le chapitre du milieu. Mais qui tiendrait compte d'une telle excuse ?

De toute façon, nul besoin d'excuse. Certes le démarrage est difficile : l'intrigue est riche en lieux, peuples et personnages, alors pour se souvenir de tout... Et pourtant, ça revient rapidement, parole de poisson rouge. Oh, surement pas tous les détails mais, après quelques allusions, les évènements du volume précédent reviennent en mémoire. Parce qu'ils étaient quand même bien marquants quand on y repense !

Après quelques dizaines de pages, on se retrouve de nouveau pleinement engagé dans l'histoire. Et si vous avez un peu de mal, pas de problème : le récit est, une nouvelle fois, entrecoupé de nombreux flashbacks - qui permettront d'enfin découvrir tout un pan encore inconnu de l'histoire de Bellovèse - et s'appuie sur eux pour développer toute la trame de ce volume.

Verdict ? C'est toujours excellent. Plus lent que le volume précédent certes, mais tellement instructif sur les zones d'ombre de l'histoire. Et puis, qui se soucie de ça quand on a le bonheur de lire du Jean-Philippe Jaworski ? Parce qu'encore une fois, cette écriture fait des merveilles. Vite, le chapitre suivant !

Aucun commentaire: