mardi 6 octobre 2015

Fabien Cerutti - L'Ombre du pouvoir

L'Ombre du pouvoir, Fabien Cerutti, Tome 1/? du Bâtard de Kosigan, 2014, 352 pages.

En 1339, Pierre Cordwain de Kosigan, dit « Le Bâtard de Kosigan », est le chef d’une troupe de mercenaires. Aidant les plus hautes sphères du pouvoir à comploter, il a aujourd’hui envie d’utiliser ses talents de comploteur pour un bénéficiaire bien particulier : lui-même.

Le Bâtard de Kosigan fait partie de ses personnages d’assassins/voleurs qui sont éminemment sympathiques malgré le côté moralement mauvais de leurs actions. On aime ou pas le genre ; si on l’apprécie, Le Bâtard de Kosigan est absolument à lire puisqu’il offre une manipulation de haute qualité.

L’histoire du Bâtard est vive et rythmée. Et pour cause : un second fil narratif, en 1899, permet d’alterner les scènes et sert de transition parfaite pour rester dans le vif du sujet. Mieux, il apporte une histoire tout aussi intéressante, une raison au récit à la première personne et un mystère encore plus important.

Mais n’allez pas croire que tout cela n’est qu’un enchaînement d’actions sans profondeur. Car du fond, il s’en crée petit à petit, notamment par la découverte de ce monde à la croisée de l’histoire de France et de la fantasy. Un cadre fort sympathique et surtout un mélange qui fonctionne à merveille, les touches de fantasy s’intégrant tout naturellement dans cette ambiance historique.

Le Bâtard de Kosigan est un « mauvais garçon » très attachant et surtout un excellent roman qui peut en grande partie se suffire à lui-même mais aura tout de même une forte tendance à donner envie de lire la suite, pour découvrir quelques réponses supplémentaires. Avec joie !


Deuxième lecture francophone pour le Challenge Francofou

CITRIQ

Aucun commentaire: