samedi 18 octobre 2014

Mike Resnick - La Belle ténébreuse

La Belle ténébreuse, Mike Resnick, 1987, 320 pages.

Leonardo est un extraterrestre, gentil et pur, expert en art "humain". Engagé par un riche collectionneur, sournois et raciste, il part à la recherche d'oeuvres représentant "La Belle Ténébreuse", une femme en noir qui semble hanter des artistes méconnus depuis des millénaires.

La Belle ténébreuse a un gros problème : il ne faut que trois pages pour connaître toutes les informations concernant l'intrigue et sa "résolution". Pendant le reste du temps, on suivra les personnages balbutiant des explications et émettant des hypothèses dont nous connaissons déjà le résultat. Tout cela pour une conclusion qui n'en est pas une, bien trop ouverte pour être satisfaisante, à l'image du livre : n'apportant rien au mystère.

Au-delà de cette frustration, La Belle ténébreuse est pourtant un livre qui se lit facilement, bien aidé par la prédominance de ses dialogues. Mais pas que. L'évolution du personnage de Leonardo, herbivore candide influencé par son contact avec les hommes, est intéressante. Les péripéties du gentil extraterrestre entouré de méchants humains ne font pas ressentir une certaine caricature et donnent envie de les suivre plus longuement. Et puis, en arrière-plan, Mike Resnick n'oublie pas ses thèmes favoris et évoque le racisme, l'apartheid, l'acculturation.

Malheureusement, même si le cadre est sympathique, il n'est tout de même pas suffisant pour faire oublier une histoire trop faible. La Belle ténébreuse est bien loin d'être un Resnick majeur. On trouvera très facilement de bien meilleures lectures de l'auteur.

2 commentaires:

Lorhkan a dit…

Resnick n'a-t-il donc trouvé une belle inspiration qu'avec l'Afrique ? :D

Baroona a dit…

Il y a tout de même quelques allusions dans celui-ci (les noms de pays africains pour des noms de planètes par exemple, mais aussi en partie dans les thèmes abordés), mais ce n'est clairement pas au centre et le livre en devient tout d'un coup bien moins intéressant.