mercredi 15 octobre 2014

Craig Johnson - Little Bird

Little Bird, Craig Johnson, Tome 1 des Aventures de Walt Longmire, 2004, 409 pages.

Petit shérif tranquille dans le Wyoming, Walt Longmire vit dans sa routine et pense tranquillement à la retraite. Jusqu'à ce qu'on découvre un cadavre dans sa juridiction. Et pas n'importe quel cadavre : c'est celui de Cody Pritchard, un des quatre adolescents convaincus de viol deux ans plus tôt sur la jeune Little Bird, une indienne.

"La vengeance est un plat qui se mange froid". L'épigraphe de Little Bird laisse peu de place au doute sur le mobile de l'intrigue policière. Ce qui est bien dans l'esprit du livre, qui ne regorge pas de multiples rebondissements explosifs et suit une trame logique, presque normale. À vrai dire, s'il n'y avait pas eu le nombre de pages se réduisant, je n'avais aucune idée à 40 pages de la fin que l'histoire allait très bientôt se terminer.

Loin d'être tape à l'oeil, Little Bird est un polar calme, presque reposant, qui joue sur la sympathie plus que l'originalité. Cela cadre parfaitement avec l'environnement, l'ouest sauvage américain, entre grandes plaines et montagnes enneigées, encore en retrait par rapport au modernisme ambiant, avec ses petits comtés et ses réserves d'indiens. Un parfait cliché si ce n'était pas écrit par quelqu'un qui le vit au jour le jour.

Encore une fois, l'originalité n'est pas l'ingrédient principal, c'est un polar classique sur bien des aspects. Mais c'est aussi un roman sympathique, dont la valeur ajoutée provient d'un voyage au coeur d'une certaine Amérique. Dépaysement garanti.

2 commentaires:

Lelf a dit…

J'ai adoré ! Je pensais lire un petit polar sympa, ce que j'ai eu, mais toute la dimension "ouest américain" et surtout l'humour m'ont vraiment agréablement surprise. Super découverte :D

Baroona a dit…

J'en avais déjà entendu beaucoup de bien, donc mes attentes étaient surement plus élevées et mon avis est peut-être à cause de cela légèrement moins enthousiaste.
Mais cela reste une lecture très agréable. Peu surprenant en même temps pour un western moderne. ^^