dimanche 3 août 2014

David S. Khara - Le Projet Bleiberg


Le Projet Bleiberg, David S. Khara, Tome 1 des Projets, 2010, 261 pages.

Trader de qualité, Jay Novacek vit une existence dépravée, entre luxe et luxure, pour s'échapper de sa dépression. Jusqu'au jour où l'armée vient lui annoncer la mort de son père, qu'il n'a pas vu depuis son enfance. Et que sa mère lui remette une mystérieuse clé portant un symbole nazi. Sans oublier un agent du Mossad lancé sur ses traces.

CIA, Mossad, MI6, Nazi. Un cocktail qui a tout pour faire peur. Gare au complot mondial et à l'intrigue invraisemblable. Ou pas. Car David S. Khara ne tombe pas dans le piège d'en faire trop. Bien sûr, on n'évite pas quelques petits écueils, mais les gros ne pointent pas leur nez.

La réussite principale, c'est d'avoir limiter l'action à une certaine crédibilité grâce à un certain minimalisme : l'action se borne à quelques personnages, dure quelques jours, en peu de lieux. Pas de surenchère d'explosions et de cascade de rebondissements plus incroyables les uns que les autres (il y en a tout de même, mais en nombre acceptable). Plutôt de la simplicité qui donne bien plus de crédit au sujet sous-jacent : les recherches secrètes nazies.

Après ma lecture, j'en suis arrivé à comparer ce livre avec Point Zéro d'Antoine Tracqui. Si ce dernier est un gros blockbuster qui aime en faire beaucoup, Le Projet Bleiberg est en quelque sorte sa version soft (enfin, c'est en fait l'inverse, vu les dates de publication).

Le Projet Bleiberg est un donc bon thriller, qui préfère garder de la simplicité plutôt que de tomber dans l'excès et l'accumulation d'actions de péripéties. N'en reste pas moins un foisonnement d'espions et d'organisations internationales, un cocktail vitaminé qui offre un bon moment de lecture pour peu que l'on arrive à une certaine suspension d'incrédulité.

4 commentaires:

Sandrine a dit…

De cet auteur je n'ai lu que "Les vestiges de l'aube" (avant sa réédition), roman vampirique qui ne m'a pas énormément marquée. Si bien que je n'ai jamais compris l'enthousiasme autour de sa série des Projets... et que je n'ai jamais eu envie de les lire. Par contre, "Point zéro", j'ai apprécié.

Baroona a dit…

Oserais-je dire que "Le Projet Bleiberg" est meilleur que "Point Zéro" ? Je l'ai préféré en tout cas. ^^

Lelf a dit…

J'ai bien aimé cette trilogie qui a un bon charme et un équilibre thriller/historique très intéressant :)

Baroona a dit…

Ravi que la suite soit à la hauteur. ^^