mercredi 16 juillet 2014

Francis Valéry - Bal à l'Ambassade

Fiche technique :

Titre : Bal à l'Ambassade
Auteur : Francis Valéry
Date de première publication : 1997/2014
Nombre de pages : 23 (pdf)
Taille de l'écriture : Moyenne

Quatrième de couverture :

Une réception dans une ambassade située sur une lointaine exoplanète. Broderick, l’ambassadeur, y végète depuis des années, dans l’attente de la relève, du retour des vaisseaux de l’Empire. Mais il y a des années que plus personne n’a entendu parler de l’Empire... Et il y a cette invitée, qui a fait un étrange rêve.

Mon avis :

   À l'occasion du retour de CyberDreams, revue des années 90, sous la forme d'une collection de livres audios dirigée par Francis Valéry, la nouvelle gratuite du mois de juillet offerte par Le Bélial' est Bal à l'Ambassade du même Francis Valéry, à télécharger ici.

   Ce texte n'est quasiment pas résumable. D'abord parce qu'il est court, et chaque élément dévoilé est d'autant moins de découverte à faire. Et des découvertes, il y en a déjà peu. Comme il y a peu d'actions, peu de personnages, peu de révélations. Un certain minimalisme est de mise.

   On pourrait facilement dire qu'il ne se passe rien dans cette nouvelle. Un huis-clos dans une ambassade où deux personnages discutent. Point. Et pourtant, le récit est captivant, la tension est présente. Une part de cette réussite vient selon moi du récit à la deuxième personne du pluriel ("vous" donc). Déroutant au départ, cela s'avère un choix de plus en plus intéressant au fur et à mesure que le texte se déroule, qui renforce le ton aigre et l'impact de la conclusion.

   Bal à l'Ambassade est donc un texte succinct mais fort, qu'on ne peut que conseiller à la lecture, ne serait-ce que par le peu de temps qu'il vous faudra pour le lire. Et personnellement, il m'aura enfin permis de trouver mon bonheur dans une nouvelle du Bélial, une chose disparue depuis plusieurs mois.

2 commentaires:

Vert a dit…

Ah bah enfin, je vais pouvoir la lire celle-là :D

Baroona a dit…

Tu n'imagines pas la joie que j'ai eu à enfin pouvoir conseiller une nouvelle du Bélial' ! =D