dimanche 22 juin 2014

Stephen Baxter - Les Hommes-Fourmis du Tibet

Fiche technique :

Titre : Les Hommes-Fourmis du Tibet
Auteur : Stephen Baxter
Date de première publication : 1995
Nombre de pages : 46 (pdf)
Taille de l'écriture : Moyenne

Quatrième de couverture :

Angleterre, 1900. Profitant de l'inattention d'un voyageur arrivé dans un bizarre engin volant, le jeune Tobby Simmons grimpe à bord de l'appareil et se retrouve bientôt transporté dans un étrange endroit qu'il croit être le Tibet, surplombé par une immense sphère bleutée, et peuplé d'hommes-fourmis...

Mon avis :

   À l'occasion de la sortie le 19 juin dernier d'Anti-Glace de Stephen Baxter, la nouvelle gratuite du mois de juin offerte par Le Bélial' est Les Hommes-Fourmis du Tibet, du même auteur, à télécharger ici.

   Se baladant sur son vélo, le jeune Tobby Simmons tombe sur un engin bizarre. Dans lequel il s'empresse de monter. Mais voilà que l'engin se déplace. Et Tobby de se retrouver, selon lui, en haut d'une montagne, attendant qu'un consul britannique vienne le chercher.

   Je dois avouer avoir eu peur, Stephen Baxter oblige, de lire un texte de hard-science et de m'y perdre. Pas d'inquiétude à avoir de ce côté, ce n'en est pas un. Au contraire, l'invraisemblable et l'inexplicable sont de la partie.

   Autant le dire tout de suite, Les Hommes-Fourmis du Tibet est une nouvelle dispensable. Parce qu'il ne s'y passe pas grand chose et qu'elle ne parvient jamais à éveiller notre curiosité. Non, c'est vrai, j'exagère, il y a une bonne idée qui m'a fait regagner un peu d'intérêt. Malheureusement, elle est vite expédiée et n'est absolument pas le centre de l'histoire.

   La faute principale revient à un héros à la fois assez malin et parfaitement idiot. Et l'année où se déroule l'action, 1900, ne peut pas servir d'excuse pour tout. Surtout, il ne fait passer aucune émotion. Le récit est froid, voire glacial. Il en va de même de notre réaction à la lecture.


Première lecture pour le Summer Star Wars : Episode II.

2 commentaires:

Vert a dit…

Je sais pas pourquoi je m'embête à charger ces nouvelles sur ma liseuse, je ferais mieux d'attendre ton avis avant :D

Baroona a dit…

Ahaha. ^^
Non, mais un jour je vais en apprécier et en conseiller une, je ne désespère pas...