mardi 18 février 2014

William Goldman - Princess Bride

Fiche technique :

Titre : Princess Bride
Auteur : William Goldman
Date de première publication : 1973
Nombre de pages : 329
Taille de l'écriture : Moyenne-basse

Quatrième de couverture :

Il était une fois... la plus belle des aventures, auréolée par le grand amour, le seul, le vrai. Si bien qu'elle est devenue la favorite de millions de lecteurs. Princess Bride est un livre culte qui devint ensuite un film culte. Un récit de duels à l'épée, de bagarre, de torture, de poison, d'amour, de haine, de vengeance, de géants, de chasseurs, de méchants, de gentils, de serpents, d'araignées, de monstres, de poursuites, d'évasions, de mensonges, de vérités, de passion et de miracles.
Ce conte intemporel écrit par S. Morgenstern - redécouvert et merveilleusement abrégé par William Goldman - est peuplé de personnages aussi inoubliables que : Westley, le beau valet de ferme qui risque la mort, et pire encore, pour la femme qu'il aime ; Inigo Montoya, le bretteur espagnol qui ne vit que pour venger la mort de son père ; Fezzik, le plus doux et le plus fort des géants... et, bien sûr, Bouton d'or : la princesse, la fiancée, la femme parfaite, la plus belle de toute l'histoire du monde.

Mon avis :
« Bonjour, mon nom est Inigo Montoya, tu as tué mon père, prépare toi à mourir ! »
   J'ai mis un certain temps avant de comprendre ce qu'était Princess Bride. Je voyais des gens l'encenser, en ressortir une citation étrange et je me disais bêtement "Mais... ça a l'air niais, non ?", bien aidé en cela par le sous-titre "Le Grand Classique du Conte de Grand Amour et de Grande Aventure de S. Morgenstern". Et un jour ce fut la révélation (même si les majuscules m'avaient un peu mis la puce à l'oreille...) : c'est un roman semi-parodique.

   William Goldman nous explique tout dans son introduction. Princess Bride est un livre écrit par S. Morgenstern, un classique de la littérature florine, que Goldman a décidé d'abréger pour coller à la version que son père lui lisait. Il faut dire que la version originale est parfois quelque peu... digressive (et de la mauvaise digression).

   Ou bien tout ceci est seulement le moyen de créer un cadre pour le livre et de permettre à Goldman quelques apartés. C'est peut-être plus cette version là. En tout cas, c'est extrêmement drôle et totalement fou. Au moins pour la première partie, qui reprend tous les clichés des contes de fées pour mieux s'en moquer (sans méchanceté).

   Mais Princess Bride n'est finalement qu'à moitié parodique. Car en créant malicieusement une situation typique de conte de fées, il en devient finalement un à part entière. On se surprend à être totalement pris par l'histoire et à avoir envie que le héros réussisse sa quête. On regrettera seulement un manque de quelques petites touches d'humour pour relancer et balancer un peu plus le récit. 

   À part ça, c'est un roman charmant, un bel hommage parodique au genre et un incroyable trouble de la personnalité chez William Goldman. Mais c'est aussi :

« - De l’escrime. Du combat. De la torture. Du poison. Le grand amour. La vengeance. Des géants. Des chasseurs. Des méchants. Des hommes bons. Des dames plus belles que tout. Des serpents. Des araignées. Des bêtes de toutes natures et de toutes formes. Des lâches. Des hommes forts. Des poursuites. Des évasions. Des mensonges. Des vérités. La passion. Des miracles. »


Troisième participation au Winter Mythic Fiction.

8 commentaires:

Vert a dit…

Et pourtant nous ne nous sommes pas concertés pour publier nos articles le même jour, c'est beau la télépathie inconsciente hein ? :D

(moi ce roman m'a tellement foutu le doute que je me rappelle avoir cherché le roman de Morgenstern à la bibliothèque après... bon j'avais pas internet chez moi à l'époque aussi)

Lune a dit…

J'ai adoré cette lecture, car l'adaptation ciné était très fidèle et ça a le goût de l'enfance !

Lorhkan a dit…

Il faudrait que je lise ce livre, je n'ai vu que l'adaptation au ciné (qu'il faudrait que je revois aussi tiens !).
J'ai voulu regarder du côté de la ressortie chez Bragelonne, mais le collector à 35€, même si très joli, c'est trop cher...

Baroona a dit…

@Vert -> Incroyable !
(moi, même en le sachant, j'ai quand fait une petite recherche, au cas où... xD)

@Lune -> Il me reste encore à voir le film. Je n'en lis que du bien, ça promet.

@Lorhkan -> On est complémentaire pour le moment, moi c'est l'inverse =O
C'est effectivement carrément trop cher. C'est une édition spéciale non abrégée ? =X

Tigger Lilly a dit…

J'ai pas spécialement aimé le film. Trop vieux, jamais vu avant, pas d'effet madeleine. Le bouquin me tente bien par contre.

Vert a dit…

35 euros la nouvelle édition ? oO
Purée je garde mon édition du 25e, elle était moins chère et limite plus jolie en fait xD

Acr0 a dit…

Bon tout va bien, tu commences à donner ton avis par LA phrase à retenir. Je suis fière de toi, tu sais ?
En fait, il y a plein de gens qui n'ont pas aimé ce livre justement parce qu'ils n'ont pas compris la parodie. C'est triste, snif. C'était pour moi une lecture commune et je garde de ce livre, un très bon souvenir :)

Baroona a dit…

Ô joie !
Ô tristesse pour eux.