lundi 16 décembre 2013

Ecran de fumée #1 - La Désolation de Smaug

Si l'on m'avait dit qu'un jour je parlerais de cinéma sur ce blog, je n'y aurais pas cru. Déjà que si on m'avait dit que je parlerais de littérature...
Mais là, après avoir vu La Désolation de Smaug et surtout après avoir lu la chronique de Lorhkan, j'ai eu envie de partager mes impressions. Tout comme j'ai lancé ce blog pour pouvoir dire à haute voix (oui, à haute voix, je maintiens) tous ces "Waaah" ou "Oooh" que me procuraient mes lectures, ce film me donne envie de lancer plein de remarques.

Avant tout, un rapide avis général : ce film est très bon. J'ai passé 2h40 très plaisante, sans voir le temps passer. Ma seule envie quand le nom de Peter Jackson s'est inscrit sur l'écran était de voir la suite (bon, la manière de finir le film y est surement pour quelque chose, on y reviendra). Alors oui, ce n'est pas un film qui développe grandiosement l'univers, c'est bourré de scènes d'actions surréalistes, mais j'y ai pris du plaisir. L'intrigue est globalement respectée et il y a plein de nains, que demander de plus ?

Pourtant, si je trouve La Désolation de Smaug excellent en tant que plaisir pur, il y a des tas de détails et de remarques à souligner. En voici 42, positives, négatives ou neutres, sur tout et n'importe quoi.
Attention, il y a dans cette liste un fort risque de spoiler vis-à-vis du film (je resterai vague concernant le livre ou je préciserai le cas échéant).


  1. "Mince, ils se sont trompés, ils projettent La Communauté de l'Anneau !" - cette première scène sent vraiment le copier/coller.
  2. Pour rester sur la première scène, son intérêt est assez flou... Un petit rappel du but de l'histoire pour les amnésiques ?
  3. Comment peut-il n'y avoir qu'un seul nain sur l'affiche ?
  4. Je viens de voir le mot "Ouargues" s'inscrire sur l'écran... Really ?
  5. Les Wargs sont vraiment classes.
  6. Trois films ne donnaient pas assez de temps à Peter Jackson, il a été obligé de raccourcir au maximum le passage de Beorn (qui m'avait semblé une partie assez conséquente du livre).
  7. Bilbo n'a pas l'anneau et il ne comprend pas les araignées. Il met l'anneau, il comprend les araignées. Il enlève l'anneau, il comprend les araignées.
  8. Dans mon souvenir, c'est un faux banquet organisé par les elfes qui faisait dévier la compagnie de la voie de la forêt (et renforçait le côté méchant des elfes).
  9. "Eh mince, il est vraiment là" - Legolas entre en scène.
  10. Ils ont quand même osé donner un peu de noirceur à Legolas, je leur accorde un bon point.
  11. Je suis pas un spécialiste, mais il n'y a aucun risque de contradictions à faire apparaître Legolas ici ?
  12. Evangeline Lily qui joue un personnage qui parle des étoiles et de mysticisme : un hommage à Lost ?
  13. Excusez-moi, mais je ne vois absolument pas comment ces tonneaux peuvent flotter pendant toute la descente...
  14. Ceci dit, cette scène est tout à fait exceptionnelle, la deuxième meilleure du film et peut-être ma nouvelle scène de combat préférée de l'univers de Tolkien au cinéma.
  15. J'ai mis beaucoup trop longtemps à me rendre compte que le Monsieur, c'est Bard.
  16. D'ailleurs, Bard ressemble à quelqu'un, mais je ne trouve pas qui. Peut-être un côté Leonardo DiCaprio.
  17. Avec tous les poissons passés par dessus bord, je ne crois pas qu'il puisse en rester autant dans les tonneaux...
  18. Donc Kili est mis en avant. Et Fili, on le laisse tomber ?
  19. Pourquoi Girion n'a pas tiré sa dernière flèche noire ?
  20. "He is Thorin, son of Thrain, son of Thror, and king under the hill !"
  21. Ça y est, Peter Jackson prend un peu trop ses aises et fait n'importe quoi avec les nains.
  22. Kili et Fili étaient mes préférés dans le livre après Thorin. J'ai l'impression que leur histoire est en train d'être gâchée et j'ai peur pour le troisième film. Et puis c'est vraiment injuste pour eux de ne pas être là pour l'ouverture.
  23. Bifur (ou Fili ? ou un autre, je ne suis pas sûr) trouve exactement les herbes qu'il faut, mais tout le mérite revient à Thauriel...
  24. Pendant ce temps-là, Bombur parvient lui jusqu'à la porte, ce qu'il ne fait pas dans le livre selon mon souvenir (ils ne peuvent pas le tirer via la corde, corde inutilisée ici)
  25. La grande énigme de la porte dure tellement peu de temps.
  26. Les nains courent vite, c'est connu, mais au point de remonter l'escalier en quelques secondes...
  27. La conversation entre Balin et Bilbo est excellente...
  28. ... sauf qu'on ne voit pas Balin expliquer à Bilbo de flatter Smaug, ce qui aurait donné un surplus d'explication et de crédibilité utile.
  29. Je remarque que la musique n'est pas remarquable. Habituelle et dans l'ambiance, mais rien de transcendant comme le Misty Mountains qui revenait dans Un Voyage inattendu.
  30. La rencontre tant attendue entre Bilbo et Smaug, et l'apparition entière du dragon : très réussie.
  31. Malgré la voix modifiée, on reconnait quelques intonations à la Sherlock de Benedict Cumberbatch, ce qui rend les dialogues avec Martin "Watson" Freeman encore plus savoureux.
  32. Pendant que j'y suis, je trouve que Martin Freeman campe vraiment un très très bon Bilbo. Et quelle capacité d'expression de son visage !
  33. J'ai toujours trouvé ironique que Bilbo le Hobbit soit un livre enfantin alors que Thorin est pour moi l'un des personnages les plus travaillés et complexes de Tolkien. C'est d'ailleurs très bien rendu jusqu'à présent par Peter Jackson, un grand bravo.
  34. Assez logiquement, toute cette fin Nains vs Dragon manque un peu de crédibilité. Il n'en attrape aucun ? Vraiment ?
  35. Heureusement que Thorin a lancé son commandement dans la salle des forges, cela m'a fait me rendre compte que j'étais en apnée depuis le début du combat.
  36. La question qui n'aura jamais de réponse : fallait-il vraiment ajouter le "What have we done ?" de Bilbo ? Ou finir sur la phrase précédente (la meilleure du film) ?
  37. C'est peut-être en partie attendu, mais malgré tout cela fonctionne : quelle fin !
  38. La chanson d'Ed Sheeran ne parait pas complètement déplacé.
  39. J'ai complètement oublié Gandalf. Des scènes sympathiques qui offre une respiration.
  40. J'ai hâte de voir le dernier film. J'ai des doutes sur certains aspects (ok, j'ai des doutes sur Kili et Fili), mais il y a vraiment de quoi finir en apothéose, avec encore des actions par centaines. Plus qu'un an.
  41. Les nains sont les meilleurs.
  42. "I am fire ! I am death !"

8 commentaires:

Lorhkan a dit…

42, tu ne pouvais pas mieux choisir ! :D
Je dois dire que finalement l'aspect plus sombre donné aux films qu'au roman (et faisant le lien avec la trilogie cinématographique du SdA) passe plutôt bien, notamment quand on pense au destin de Thorin qui est un personnage très intéressant.
Le Boromir des nains ?

J'ai bien aimé aussi l'insistance à montrer que les elfes ne sont pas forcément les gentilles créatures que l'on croit. Elles ont aussi leur part d'ombre. C'est plutôt bien vu, et en accord avec les écrits de Tolkien.

Baroona a dit…

Je ne trouve pas les films forcément plus sombres que le livre, mais je garde peut-être un souvenir tronqué du roman. En tout cas, c'est sûr que l'ambiance est réussie.
Je n'avais jamais fait le lien entre Boromir et Thorin. C'est vrai qu'on peut y trouver des similitudes, même si j'ai plus de sympathie pour Thorin que pour Boromir (que j'ai toujours trouvé antipathique).
J'ai aussi bien aimé que Jackson ait osé montré une autre facette des elfes. Surtout qu'en apprenant que Legolas serait de la partie, j'avais vraiment peur qu'ils restent gentils. ^^'

Acr0 a dit…

ouuuh, écran de fumée, sympa comme titre :) (tu fais aussi poétique que moi avec mes L'étoile obscure(s) mais je dis juste quelques mots via FB seulement (c'est le mal, je sais)).
Ahah j'adore ta liste et je partage de nombreux points :D

Baroona a dit…

Huhu ! \o/

Vert a dit…

Vraiment convaincue par cet opus pour ma part, trop éloigné du livre, trop long, trop d'intrigues secondaires bizarres... je crois que je vais faire un avis très bref pour compenser tous ces "trop".
(mais Smaug a la classe, je lui accorde ça quand même ^^)

Baroona a dit…

Cet oubli de "pas" serait-il un lapsus révélateur ? =O
Je n'ai pas non plus vraiment aimé les éléments qui s'écartent du livre, mais je trouve que pour le moment, dans l'ensemble, les films restent plutôt fidèles à l'histoire. Dans mon esprit, l'adaptation du Seigneur des Anneaux est bien plus éloignée que celle du Hobbit...

Tigger Lilly a dit…

"Trois films ne donnaient pas assez de temps à Peter Jackson, il a été obligé de raccourcir au maximum le passage de Beorn (qui m'avait semblé une partie assez conséquente du livre)."
LOL tout de même. Il a préféré faire des scènes d'action interminables (celle des tonneaux et celle avec le dragon) pour dire après qu'il n'avait pas le temps pour Beorn. Elle est tellement sympa cette scène dans le livre. Mais bon c'est trop gentillet trop calme pour M Jackson sans doute.
J'ai trouvé que ce film était du gâchis. Du blockbuster comme on en sert aux gens à la pelle ces derniers temps. Vraiment triste.

Baroona a dit…

Je pense que j'ai eu l'avantage de voir peu de blockbusters, du coup la pétarade à volonté m'a moins gêné. Par contre, c'est sûr que la poésie en prend en coup... =/