jeudi 21 novembre 2013

Xavier Mauméjean - American Gothic

Fiche technique :

Titre : American Gothic
Auteur : Xavier Mauméjean
Date de première publication : 2013
Nombre de pages : 397
Taille de l'écriture : Moyenne-grande

Quatrième de couverture :

Hollywood vit à l'heure du maccarthysme. Des enquêtes s’entrecroisent autour d’un mystérieux auteur de contes et légendes urbaines, chefs-d'œuvre d'un nouvel art brut. Jack L. Warner, le puissant patron de la Warner Bros., veut supplanter son rival Disney. Il décide d’adapter pour le grand écran Ma Mère l’Oie, un recueil de contes, anecdotes et légendes urbaines dont les Américains raffolent. Warner ordonne qu’on enquête sur l’auteur, un certain Daryl Leyland. La mission est confiée à l’un des obscurs scénaristes qui attendent la gloire : Jack Sawyer. À lui de « nettoyer » la biographie de Leyland, rectifiant tout ce qui heurterait le conformisme moral et politique. American Gothic voyage à travers les États-Unis et leur histoire à la recherche de Daryl, ce génial gamin triste de Chicago, et de son complice le dessinateur Van Doren. Xavier Mauméjean fait revivre la prodigieuse inventivité d’une jeune nation en train de se forger sa propre mythologie, au prix de souffrances laissées dans l'ombre.

Mon avis :

   C'est en lisant la chronique de Julien, le Naufragé Volontaire, que j'ai découvert American Gothic, l'inclassable oeuvre de Xavier Mauméjean. Entre beaucoup d'autres raisons, je dois avouer que le fait que cela parle de la Warner Bros m'a donné envie de le lire. Il s'est avéré que son impact s'estompe après quelques dizaines de pages, mais la déception n'était pas au rendez-vous.

   Je vais déjà me répéter, mais American Gothic est vraiment inclassable. Pour être honnête, je ne sais toujours pas s'il s'agit d'une fiction ou d'une recherche romancée sur un personnage réel. Le livre se présente sous la forme d'un enchaînement de divers documents (conversations, rapports, témoignages, ...) rassemblés par François Parisot, auteur de ce livre, pour comprendre et retracer la vie de Daryl Leyland, auteur d'un recueil de contes célèbre aux Etats-Unis. Ça peut paraître compliqué (et encore, j'ai fait simple, je n'ai pas évoqué Jack Sawyer), mais cela ne pose aucun problème à la lecture.

   La quatrième de couverture conte bien le début du roman, avec l'apparition des frères Warner, les recherches de Sawyer et le maccarthysme ambiant. Mais on s'éloigne rapidement de ce début en forme d'enquête pure pour se consacrer entièrement à la découverte de la vie de Daryl Leyland. Une vie chaotique et pleine de souffrances, mais absolument prenante.

   Je prends conscience que je suis absolument incapable de rendre compte de toute l'étendue de ce livre tant il foisonne d'idées différentes. C'est premièrement la biographie de Daryl Leyland, ainsi que l'enquête de Jack Sawyer. C'est aussi un tour d'horizon d'une certaine période de l'histoire américaine (c'est à un tout autre niveau, notamment parce que l'ambition est différente, mais j'ai été obligé de penser à Forrest Gump). On peut aussi y voir une certaine réflexion sur la littérature en elle-même, ainsi que sur la mythologie américaine (et là je suis obligé de penser à American Gods). Sans évoquer ce flou et ce doute qui planent au-dessus de l'oeuvre. Et j'omets forcément des aspects, que cela soit par oubli ou parce que je ne les ai pas compris.

   Ce foisonnement peut faire peur, mais il ne m'a personnellement posé aucun problème. Au contraire, c'est ce qui fait la force de ce livre. On est face à une histoire principale intrigante et attirante qui rencontre de nombreuses voies secondaires, en les empruntant toujours juste le temps qu'il faut, jamais trop, jamais pas assez. À l'image d'un Thomas Day, Xavier Mauméjean propose un roman qu'on sent intelligent et recherché. Et qui nous donne envie à notre tour de faire plein de recherches pour approfondir et comprendre entièrement notre lecture.

Conclusion :

4/5 : À lire pour un livre inclassable qui foisonne de bonnes idées.

Animaniacs Theme Song In French by Animaniacs on Grooveshark
Parce que je sais que les vrais Warner Bros, ce sont eux...

8 commentaires:

Adalana a dit…

Il me tente beaucoup celui-ci.

Baroona a dit…

Je pense qu'il peut te plaire ^^

Kissifrott a dit…

Pitié la musique :p

Baroona a dit…

Roh allez, la qualité est désastreuse, mais cette chanson est excellente ! =O

Vert a dit…

Faudra que je le déniche en bibliothèque à l'occasion celui-là, je ne lis que des avis plutôt alléchants ^^

Baroona a dit…

Bonne idée !
Une petite précision pour diminuer un peu tes attentes : ce n'est pas forcément le livre le plus exceptionnel à sa lecture en soi, personnellement c'est vraiment en y réfléchissant une fois ma lecture terminée que mon appréciation a augmenté.

Anonyme a dit…

Ça a l'air sympa effectivement. J'ai déjà lu « Gotham » du même auteur j'ai bien aimé ! L'auteur est prof de philo dans mon lycée, et ses cours son vraiment très riches, plein de petites anecdotes qui pimente toute explication ! L'auteur comme le livre est à recommander !

Baroona a dit…

Je ne le connais que via ses livres, mais j'arrive aisément à imaginer que ses cours doivent être géniaux.
Profite petit veinard ! =D