mercredi 23 janvier 2013

Daniel Keyes - Des fleurs pour Algernon

Fiche technique :

Titre : Des fleurs pour Algernon
Auteur : Daniel Keyes
Date de première publication : 1966
Nombre de pages : 311
Taille de l'écriture : Moyenne

Quatrième de couverture :

Il s'appelle Charlie Gordon, c'est un simple d'esprit, un minable, employé aux plus basses besognes dans une usine. Algernon, elle, est une souris de laboratoire et le traitement du Professeur Nemur et du Docteur Strauss vient de décupler son intelligence. Les deux savants tentent alors d'appliquer leur découverte à Charlie avec l'assistance de la jeune psychologue Alice Kinnian.

C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence de ce cerveau demeuré. Charlie découvre avec passion un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui ne tarde pas à naître entre Alice et lui achève de le métamorphoser.

Mais un jour, les facultés supérieures de la souris Algernon déclinent. Pour Charlie commence alors le drame atroce d'un homme qui peu à peu se sent retourner à l'état de bête.

Mon avis :

J'ai toujours un peu peur quand j'ouvre un livre en ayant de lui une grande attente. Ce fut le cas ici, puisque j'avais lu l'avis du Dévoreur de livres, qui lui avait donné sa note maximale, 10/10.
Je me suis lancé. Je n'ai pas été déçu. Merci à lui.

Que dire ? Ce livre est magnifique. Pourtant, ce n'est pas la première réaction que l'on a en l'ouvrant. Je pense que mon expression faciale après quelques pages devait pouvoir se résumer par des yeux exorbités, et une phrase du genre "Waouh, mais qu'est-ce que c'est que ce truc ? Où est-ce que je suis tombé ?". Vous ferez peut-être même comme moi et irez directement voir quelques pages plus loin, pour vérifier que ce n'est pas une erreur. Ce n'en est pas une. C'est même une idée de génie. Je ne vous en dévoile pas plus, c'est une surprise qu'il faut se garder.

Plus on avance dans la lecture, plus on se retrouve pris dans les mailles de l'histoire. Absorbé par le récit, mais surtout par son personnage principal, Charlie Gordon. On le suit, on s'y attache, on l'apprécie, on le perd, on s'en rapproche, on le pleure, on le vit.
Et on se questionne, car Daniel Keyes nous apporte de quoi réfléchir, notamment sur ce qu'est un être humain ou notre rapport aux autres.

Mais si ce livre serait surement bon s'il n'y avait que l'histoire, il devient une véritable merveille combiné à la manière dont il est écrit. C'est la réunion parfaite du fond et de la forme. Une combinaison qui évolue en parallèle, magistralement. Et il vous faudra le lire pour bien comprendre ce que je veux dire.

Il arrive parfois que je lise un livre et qu'une fois terminé je sois encore dedans. Que je sois bouche bée, encore déconnecté de la réalité. Autant triste que cela soit terminé, qu'heureux que cela soit ainsi, et de l'avoir lu. Des fleurs pour Algernon fait partie de cette catégorie.

Conclusion :

Coup de Flamme : A lire absolument, chef-d'oeuvre.

hakuna matata by Le roi lion on Grooveshark
Parce que c'est un livre sur l'évolution, et que l'évolution de Simba sur le tronc d'arbre, ça claque.

1 commentaire:

Kissifrott a dit…

Mon seul 10 :)
Content que ça t'ait plu, et t'as su y mettre plus de mots que moi. je ne peux que le conseiller ;)